Siamlife

Siamlife

ACTUALITES (du 1° au 31 Mars 2016)

 

 

DIMANCHE 6 MARS 2016

 

 

- Explosion sur une navette fluviale: Vous les avez certainement prise au moins une fois, et malgré leur aspect pas toujours "nickel", sont surpeuplés, il faut avouer qu'en dehors de leur côté pratique, elles fonctionnent plutôt très bien malgré leur âge ... depuis quelques décennies que je les emprunte, je n'ai jamais eu de soucis grave, pourtant, hier c'est bien d'une explosion qu'il s’agit, une explosion qui a fait une cinquantaine de blessés dont deux assez grièvement (on parle de 57 dont 3 étrangers: un japonais et 2 femmes Birmanes) lorsque le moteur d'un bateau - taxi à soudainement  explosé alors que l'embarcation qui fonctionnait de manière "mixte" (c'est à dire à la fois au diesel et au gaz naturel) s'approchait du Wat Tepleela. alors qu'il se dirigeait vers "Pratunam".

 

 

Le bateau transportait environ 70 personnes lorsque l'accident s'est produit et à provoqué une panique générale incitant de nombreux passagers à se jeter à l'eau par sécurité et de peur d'un attentat (il y a quelques jours déjà une bombe de confection artisanale avait été retrouvé devant "Siam"...sans qu'elle ne fasse de victimes).
La plupart des blessés ont aussitôt été pris en charge dans les hôpitaux de la ville alors que les enquêteurs qui se sont lis rapidement au travail pour trouver les causes ont rapidement écartés la possibilité d'un attentat, expliquant qu'il sagissait clairement d'un problème mécanique à explosion.

Ce matin, après enquête approfondie, l'explosion aurait vraisemblablement été provoquée par le réservoir de gaz qui n'aurait pas pu résister à la pression du LNG, même si comme l'a aussi annoncé le porte-parole du Ministère de l'Énergie, la peinture sur le réservoir était en bon état ce qui pourrait laisser entendre qu'il ne serait pas la cause de l'explosion. 
Le ministère a suspendu la circulation des 30 bateaux alimentés au gaz qui circulent sur le Saen Saeb canal  sur les 72 en focntion jusqu'à ce que la cause de l'incident soit déterminée.

17h30 : Le Premier Ministre a exprimé ses inquiétudes au sujet de cette explosion et le porte-parole du gouvernement - Sansern Kaewkamnerd - à quant à lui confirmé qu'il y avait eu une fuite de gaz, ce qui avait provoqué l'explosion  !
Selon un des rapports qui circule actuellement , des témoins ont vu de la fumée et sentit le gaz à l'arrière du bateau; Le PM à ainsi demandé à toutes les autorités concernées de prendre toutes les mesures de sécurité afin qu'un tel accident ne se reproduise plus, de vérifier l'ensemble des bateaux de la flotte publique .

 

 

- Pas bon du tout ... La compagnie Thai Airways a enregistré une perte nette de plus de 13 milliards de bahts (environ 366 millions de dollars) pour l’année fiscale 2015.
C’est la troisième année consécutive que la compagnie nationale affiche des pertes. Elle avait déjà perdu 15,5 milliards de bahts en 2014, et 12 milliards de bahts 2013.
Si les pertes en 2015 sont inférieurs de 2,5 milliards de bahts par rapport à 2014, grâce à une baisse de 40 % du coût moyen du carburant, qui s’est traduit par une réduction de 16 milliards de baht dans les dépenses reconnaît la direction de Thai Airways.
La mauvaise santé financière de la compagnie nationale s’explique par la nouvelle concurrence imposée par les compagnies aériennes low-cost sur le réseau domestique et régional et par les compagnies du Golfe sur le réseau international, mais aussi à une économie nationale stagnante suite au coup d’Etat des militaire en mai 2014.
Pourtant en 2015, le tourisme a enregistré un nouveau record d’affluence avec près de 30 millions de visiteurs recensés, soit une hausse de 20 % par rapport à 2014 !

Mais les trois principaux transporteurs du Golfe (Emirates, Etihad et Qatar) opèrent actuellement jusqu’à 18 vols par jour à partir du Moyen-Orient vers le Royaume, ce qui représente 110.730 sièges par semaine, (une hausse de 28% par rapport à 2014).

La grande majorité de ces passagers sont en provenance d’Europe, un marché autrefois largement dominé par Thai Airways, mais qui est désormais ouvert à la concurrence depuis les accords de ciel ouvert signés par la Thaïlande en 2006.

 

 

 

 

- Plus de pompiers sur le front: Une année particulièrement séche et des incendies de forêt à répétition du côté de Nakhon Nayok  font que l'Armée royale thaïlandaise à décider d'envoyer plus de pompiers dans la province.
Le Colonel Sirichan qui en est le porte-parole adjoint a déclaré que le centre de prévention des incendies de forêt travaillait "dur" et "contre la montre" pour parvenir à l'horloge à l'extinction des incendies qui ont commencé  fin février, et c'est pourquoi 120 pompiers supplémentaires ont été déployés dans la région ce qui a permis de venir à bout de certains d'entres eux.

 

 

Pour autant, les incendies qui se sont déclarés sur les Doi Farami et Doi Lamduan continuent de faire des dégâts même si ils sont eux aussi désormais sous contrôle.
D'autres mesures sont actuellement prises pour éteindre les incendies à d'autres endroits de la province et les autorités locales envisagent même d'en venir à des moyens de lutte aériens pour en venir à bout avant qu'ils ne prennent trop d’extension.

 

 

- L'eau se fait rare: Cela fait des années qu'on le dit et qu'on le répète, l'eau va très prochainement devenir l'or de la planète, bien plus précieux que le pétrole ou que n'importe quel minerai qui se respecte... cette pénurie générale, et ce malgré le réchauffement climatique, va entrainer de véritables fléaux, des guerres dont bien peu soupçonne à ce jour la violence, bref, c'est sans doute pour cela que le Général et Premier Ministre Prayut Chan-o-cha vient de demander aux Thaïlandais de faire attention à leur consomation d'eau courante, de l'utiliser de manière "plus efficace car cette eau se fera de plus en plus rare dans les années à venir à t'il avertit...".

 

 

C'est donc au travers de son programme "Returning happyness to the people" que le Premier ministre à expliqué que désormais (mais n'est ce pas déjà un peu tard ? ) chacun devait garder en tête que désormais, la quantité d'eau que le pays possède en réserve est plus basse que la quantité d'eau qu'il y avait l'année précédente... et que par conséquent , il devenait difficile, voir impossible pour les agriculteurs et les fermiers d'obtenir les mêmes récoltes (entre autre de riz) qu'auparavant;

L'eau allait devoir être mieux géré que jamais, distribué de manière plus efficace aux provinces qui souffrent le plus, dans une totale transparence et selon les besoins de chaque région en fonction de la météo, des incendies et des aléas de la planète.

Les fermiers quant à eux vont devoir mettre en place des techniques de zonage agricoles, ce qui en clair veut dire qu'ils vont devoir travailler et prendre en considération la qualité de leurs sols, qu'ils vont devoir plus que jamais s'informer sur les prévisions météorologiques et en tenir compte, savoir dans quoi ils se lancent et donc connaitre "l'exact" quantité d'eau dont ils auront besoin avant de se lancer dans une quelconque récolte !

 

 

 

-  Les pandas (mais pas que...) sont en danger:  Le WWF (The world wild found for nature) à organiser en collaboration avec l'artiste français Paulo Grangeon une exposition qui a fait le tour du monde (Corée, Hong-Kong, France, Italie, Allemagne) surprenante dans l'enceinte de Sanam Luang, juste devant le Palais royal;Près de 1.600 pandas réalisés en papier mâché par l'artiste trônent ainsi sur la place faisant face au palais, qui abrite notamment plusieurs bureaux du gouvernement.
Une exposition qui vise à sensibiliser l'opinion publique sur la fragilité des espèces en danger, alors qu'on ne compte plus que 1.864 pandas vivant dans leur milieu naturel....
A la fin de l'exposition, chaque panda en papier pourra être "adopté" contre 600 baht, et les fonds récoltés serviront à financer la branche locale de WWF.

 

Einige der 1600 Papp-Pandas des Künstlers Paulo Grangeon, die am Freitag vor dem Grossen Palast in Bangkok aufgestellt worden sind.

Photo: Rungroj Yongrit


Cette opération avait été lancée pour la première fois en France en 2008, alors qu'il ne restait plus que 1.600 pandas dans le monde, depuis, cette exposition a fait le tour du globe et la population de pandas a augmenté pour atteindre 1.864 spécimens.

L'espoir est que cette exposition puisse faire prendre conscience au plus grand nombre que les espèces en danger sont de plus en plus nombreuses (les tigres, les éléphants, les tortues marines, les dugongs, les calaos, etc...) et que si ces animaux disparaissent, l'écosystème perdra son équilibre (déjà bien mal en point) à expliquer le Directeur de  WWF-Thaïlande, rappelant le fait qu'il ne reste plus que 2.500 à 3.200 éléphants sauvages en Thaïlande alors qu'il y en avait plus de 100.000 il y a un siècle.

 

 

- Copies "dangereuses" pour vos yeux  !  Si les opticiens Thaïlandais sont réputés pour leur sérieux (enfin, pour ceux qui le sont !) , leur disponibilité et leurs prix eux suspects, il n'en n'est pas moins évident que les contrefaçons de toutes sortes inondent également les marchés de rues comme les marchés à l'export, sont revendus partout ouvertement, y compris dans les magasins...c'est ainsi qu'un homme et une femme, ont été appréhendés dans un entrepôt de Chinatown  où se trouvait une grande partie des lunettes contrefaites saisies par la fameuses DSI.
En tout, ce sont 7 endroits différents qui ont été retrouvés et sur lesquels le gang conservait des imitations des plus grandes marques (Ray-Ban, Oakley, Louis Vuitton et Dior), pour une valeur totale de plus de 130 millions de bahts (environ 3,4 millions d'€).
Les lunettes auraient été fabriquées en Chine mais assemblées en Thaïlande, a expliqué un enquêteur qui a précisé que des liens historiques "profonds" avec la Chine n'aident pas à retrouver les coupables d'autant qu'une forte immigration chinoise vit dans le pays.


- L'ambassade de France vous informe : Soyez au rendez-vous de l’événement gastronomique mondial "Goût de France / Good France" le 21 mars prochain.
Une conférence de presse a été organisée le 1°mars à la Résidence de France à Bangkok pour présenter l’événement gastronomique « Goût de France / Good France », en présence de la majorité des chefs en Thaïlande participant à ce rendez-vous mondial.
A cette occasion, un cocktail inédit baptisé « Rubis Chao Phraya » créé spécialement pour cet événement a été proposé aux nombreux journalistes qui ont pu également goûter, en avant-première, à quelques plats et desserts du menu gastronomique qui sera préparé à la Résidence de France le 21 mars 2016.
Pour de plus amples renseignements sur les restaurants participant à cette opération, allez sur le site de  "Goût de France / Good France" .

 

 

 

Accidents à répétition... et il y a quelques jours, le pays s’indignait de l’impunité des riches chauffards trop souvent épargnés par la loi...

 

3 morts et 3 blessés graves dans cet accident qui a entrainer 1 camion et 3 véhicules !

 

- On ne rappellera jamais assez à ceux qui veulent circuler à scooter de porter un casque -

 

 

 

 

 

 

 

MARDI 22 MARS 2016

 

 

Juste l'horreur chez nos amis Belges: 31 morts et plus de 250 blessés dans

3 attentats (1 à l'aéroport et 2 dans le métro)

 

 

 Incendie sur un marché d'Udon Thani la nuit dernière peu avant minuit, une douzaine de stands détruits mais aucun blessés.

 

-

 

 

 

 

- Mais qu'est ce qui se passe t'il ?  Le Premier ministre a demander une enquête pour connaitre les causes du dysfonctionnement électrique soudain de l'Airport Rail Link lundi; Le Premier Ministre à demander aux équipes d'intervention de vérifier et changer si besoin est , le système d'urgence afin qu'un tel problème ne se reproduise plus .
La panne à stoppé le train entre les stations de "Ramkhamhaeng" et de "Hua Mark", prenant ainsi au piège plus de 700 passagers qui n'ont pas compris ce qui se passait alors qu'ils ont été également privés de climatisation pendant environ une heure, et ce n'est pas la première fois que cela arrive, aussi le PM à déclaré que plus aucune "voiture" (rame) ne serait acheter tant que les soucis ne soient définitivement règles et que les experts aient trouvés l'exacte raison de ces pannes.

 

 

- Info Passeport: On ne badine plus avec les dépassements de visas, ainsi, et cela s'adresse particulièrement à tous ceux qui travaillent ou étudient sur le long terme dans le pays, sachez qu'à partir du 20 mars , si vous  la durée du dépassement est de moins d'un an, vous serez interdit de rentrer sur le territoire pendant ...5 ans, si vous avez dépasser un an, vous devrez patienter pendant 10 ans !

 

 

- Tellement récurent .... Peu de voyageurs ont conscience de la qualité de l'air qu'ils respirent en découvrant Chiang Mai , imaginant que tout est beau, tout est tranquille, et pourtant, c'est loin d'être le cas...en ce moment, alors que la température atteint les 32° et que des milliers de voitures qui circulent sur les highways autour de la "capitale du Nord" du pays ne peuvent à nouveau plus voir leur mythique "Doi Suthep" qui devrait se dessiner au dessus de la ville...
La saison du smog n'est donc pas encore terminé et ce que l'on aperçoit une fois encore ce sont les fumées qui se dégagent des fermes à tel point que cela pose régulièrement des problèmes aux compagnies aériennes et que les hôpitaux enregistrent une hausse de 50 % de patients souffrant d'allergies oculaires, cutanées, des affections cardiaques et pulmonaires... des décennies que çà dure sans que les autorités n'y prêtent plus attention que çà .
Pourtant c'est localement que les responsables des relevés commencent à comprendre qu'il va falloir faire quelque chose avant qu'il ne soit trop tard;
Le directeur provincial de la santé de la province à même déclaré publiquement que :

"si je ne peux pas voir Doi Suthep,  Je ne vais nulle part, je ne me déplace pas, je ferme les portes et les fenêtres."

Quels sont les coupables ?  
Il y en a beaucoup, à commencer par les véhicules les plus anciens qui ne "respectent" pas les normes actuelles, mais derrière ce constat, quelle serait la solution alors que les autorités ne se décident toujours pas à construire un métro ou un BTS comme à Bangkok... résultat, la ville s'agrandit chaque année, les voitures particulières sont de plus en plus nombreuses et c'est l’engorgement assuré ! (entre 2010 et 2016, le nombre de voitures particulières, camions et camionnettes immatriculés dans la province a augmenté de 53 % !)
Combien d'incendies de forêts volontaire dans le but de chasser le gibier ou bien de cueillir des champignons exotiques (vendus ensuite sur le bord de la route ou sur les marchés à 1.000 baths /kilo) qui vont germés des terres brûlées ?
Mais le plus gros coupable reste cette sale habitude de culture sur brûlis, entre autre pour les plantations de maïs qui ont littéralement explosées au cours des dernières années (plus facile à cultiver, plus "sûr" économiquement), à tel point que selon un récent rapport de l'ASEAN, les plantations de maïs en Thaïlande ont progressé de 77,880 ha entre 2008 et l'an dernier !!!!

Pourquoi le maïs ? parce qu'il reste une composante majeure de l'alimentation animale, il est mélangé à du fourrage pour les poulets, les canards, les vaches et même des poissons, quant il n'est pas exporté vers le reste du monde.
Le maïs a permit aux agriculteurs de rentrer de l'argent rapidement car il peut être récolté en 4 mois et le conglomérat Charoen Pokpang leur garantissait également des prix d'achat fixes tout en offrant de réduire les dépenses des agriculteurs en fournissant des semences et des engrais, et même en déduisant les coûts du paiement final.
Pourtant, l'an dernier, le smog était si important qu'il a a fallu faire intervenir deux hélicoptères Chinook de l'armée Singapourienne (!) pour en venir à bout.
Malgré tout, des images satellite au cours de cette période ont montrés que la Thaïlande n'était pas seule responsables de ces fumées "toxiques", qu'elles provenaient également du Laos et de Birmanie.
La pollution atmosphérique reste donc un gros soucis pour les autorités car la dangerosité existe belle et bien , particulièrement dans les provinces de  Chiang Mai, Chiang Rai, Phayao et Mae Hong Son alors que toute mise à feu est interdite jusqu'au 15 Avril.
Les experts médicaux mettent sans arrêt en garde des GRAVES (cancers de la trachée, des poumons,etc...) effets à long terme sur la santé, sur l'impossibilité de revenir en arrière si aucune solution durable n'est trouvée rapidement; Et comme une évidence, c'est dans le nord du Royaume que l'on trouve le plus fort taux de ces pathologies !
Les agriculteurs eux , las d'être montré du doigt chaque année restent ouvert  a toute suggestion et disent même qu'avec un approvisionnement normal en eau, ils pourraient par exemple faire des longans mais pour cela il faut que le gouvernement arrête de "jeter des graines" aux agriculteurs et qu'il prenne à bras le corps ce problème prioritaire !!!!!!

 

 

- Prévention maximum.... Commissaire principal de la Police royale Thaïlandaise a affirmé que les autorités ont décidés de mettre en fourrière tous les véhicules de conducteurs ivres lors du prochain festival de Songkran entre le 13 et le 15 Avril prochain .
Il donnera ainsi des ordres  fermes à tous les agents afin qu'ils appliquent cette décision dans tout le pays, il espère ainsi diminuer le nombre d'accidents et de morts sur les routes à l'occasion de ce moment toujours très arrosé (au propre comme au figuré !).
La police sera en liaison avec les autorités militaires afin de travailler encore plus rapidement et efficacement et de nombreux check points seront également mis en place dans le but de surveiller tous les comportements dangereux
Le lieutenant Mahaworn a quant à lui suggéré à chaque automobiliste d'installer une mini caméra sur leur tableau de bord afin d'enregistrer des séquences qui pourraient être utiliser comme preuve le cas échéant.... car il est prouvé que si les deux parties ne parviennent pas à produire assez de preuves, c'est celui qui en a le plus qui aura l'avantage  !

 

Aucun voyeurisme de ma part dans ces images, juste l'intention de faire prendre conscience à ceux qui ne connaissent pas trop le pays que

circuler sur les routes Thaïlandaises n'ai pas le moyen le plus sûr !

 

-

 

 

 

 

MERCREDI 20 AVRIL 2016

 

 

 

 

 

- Liberté bafouée:  Un nouveau rapport international de "Reporters sans frontières" vient de sortir expliquant que la liberté de la presse dans le Royaume était sur le déclin en passant à la 136° place (sur 180 pays), ce même rapport pointe du doigt le Premier ministre et General Prayuth Chan-ocha comme un «nouveau prédateur de l'information» (qui veut par la même occasion restreindre les visas accordés aux journalistes étrangers....), allant jusqu'à citer des attaques verbales et des menaces de mort proférées à l'encontre des journalistes qui ont oser critiquer ou perturber l'ordre public !
Le NCPO (le fameux Conseil national pour la sécurité) en convoquant aussi bien des journalistes que des citoyens et en le retenant de manière arbitraire...
Reporters sans frontières a aussi déclaré à que de nombreux dirigeants dans le monde ont développé une «paranoïa» sur les journalistes et les médias en général.

 


Alors que l'Europe a les médias les plus libres, certains pays, comme la Pologne sont en chute libre quant à cette même liberté avec une contrôle étroit du gouvernement, une situation que l'on retrouve en Hongrie où le gouvernement cherche à imposer des  restrictions sur la liberté de la presse.
En Asie, c'est bien évidement la Chine qui détient le haut du pavé avec un parti communiste central qui s'est durci, plus étonnant, la Corée du Sud et même le Japon ont aussi des positions de plus en plus restrictives...
C'est dans les pays post-soviétiques qu'il faut aller chercher les bons élèves avec l'Ukraine qui semble avoir connu une amélioration significative en raison d'une baisse de la violence dans le conflit séparatiste et quelques réformes positives.
En attendant, cette position n'est pas bonne pour le Royaume à l'heure où il ambitionne depuis longtemps de devenir le centre économique de l'ASEAN...

 

 

- Mauvais élève, çà continue :  Le Petit Journal  nous apprends encore une fois qu'il ne faut pas toujours se filler aux apparences.. en effet derrière son image idyllique avec des plages et des îles de rêve, ses eaux turquoises se cache une réalité moins reluisante: le royaume serait parmi les 5 plus gros producteurs de déchets marins selon un rapport de Ocean Conservancy  qui incrimine la Chine, l'Indonésie, les Philippines, la Thaïlande et le Vietnam comme responsables de 60 % des déchets marins hantant les océans de la planète.
Cette responsabilité Asiatique s'expliquerait par l'inadéquation entre la consommation grandissante de produits manufacturés et l'archaïsme des systèmes de collecte des déchets, lesquels ne prendraient en charge que 40 % du total des ordures générés par les cinq pays.
Les 60 % restants seraient enfouis illégalement par des éboueurs pressés ou entassés dans des décharges communales depuis lesquelles, à défaut d'être ramassés par les pilleurs du fait de leur faible valeur à la revente, des milliers de sacs plastiques s'envoleraient quotidiennement en direction des océans.
Pourtant, en raison même de la faiblesse de leurs coûts de production, ces sacs plastiques seraient l'emballage privilégié des entreprises asiatiques, explique le rapport.
Certaines décharges seraient même directement construites à proximité des rivières pour permettre "l'actualisation de la capacité des décharges à recevoir plus de déchets", dénonce l'ONG.

 

 

- Nouveau record de... tués ! Le constat est terrible, le "nouvel an thaïlandais" a été une fois de plus plus meurtrière (20% supplémentaire  quand même !) que l'année précédente avec plus de 440 personnes tuées et 3.656 blessés (!) sur les routes du royaume durant cette semaine de vacances... malgré les mises en garde et les très nombreux contrôles mis en place par le gouvernement .
L'an dernier la Thaïlande se classait à la  deuxième place derrière la Libye, en termes de décès par nombre d'habitants avec l'alcool comme à l'origine du plus grand nombre d'accidents de la route, notamment pendant cette période de fête de Songkran.
La junte a annoncé la semaine dernière que dorénavant les automobilistes surpris au volant en état d'ivresse seraient condamnés à faire un stage à la morgue.
Les motocyclistes sont impliqués dans près de 3/4 des accidents mortels avec des pilotes qui bien souvent ne porte toujours pas de casque... devenu "obligatoire", mais l'application des lois restent un défi majeur alors que la corruption des policiers (même si certaines brigades sont désormais équipés de caméra genre "go-pro" sur leur casque ) est monnaie courante sur tout le territoire pour éviter une amende.

 



23/03/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 274 autres membres