Siamlife

Siamlife

ACTUALITES (du 1° au 31 Mai 2015)

 

VENDREDI 1°MAI 2015

 

Permalien de l'image intégrée

Plus de 6.200 morts au petit royaume et trés peu de véritable aide pour le moment ...

 

Les Thaïlandais en première ligne sont déjà sur place !

 

- Abhisit persiste et signe : Thawil Plienseri, ancien fonctionnaire (témoin cléf et ex.directeur du NSC ou National Security Council) est venu confirme les déclarations de l'ex.Premier Ministre qui a toujours déclaré que la dispersion des manifestants (en particulier cöté Red-shirt) et la mort d'une petite centaine de personnes en 2010 n'était en rien une mesure de répréssion sévère alors que la NACC (commission de lutte anti-corruption), tente de chercher la vérité dans cette afffaire trés "sensible".

Thawil a déclaré que les personnes en charge de la sécurité avaient été forcés de répondre aux manifestations car des militants armés (entre autre les black-shirts dont on ignore 5 ans après la véritable identitée et avec lesquels les opposants disent n'avoir aucun lien malgré l'arrestation de 5 hommes et d'une femme qui croupissent toujours en prison) s'étaient inflitrés dans la foule et avaient lancé des attaques ciblés envers les troupes, la police et divers bâtiments du gouvernement. 

Le témoin à également tenu à expliquer que contrairement à ce que ressort sans arrêt les leaders des red-shirts ou une certaine presse, les 99 personnes ne sont pas seulement des red-shirts mais aussi également des militaires et policiers, et que le décompte véritable des morts dans le clan des manifestants est de 55 personnes;

Dans la même "affaire", l'ancienne dirigeante des chemises Rouges, Thida s'est véritablement effondrée en sortant du tribunal après avoir entendu la décision des juges de la cour pénale expliquant qu'il était impossible de connaitre l'auteur de la balle qui a tué le caméraman Japonais H.Muramoto le 10 avril 2010.

 

 

 

 

SAMEDI 2 MAI 2015

 

 

 

 

- Découverte macabre... En effet, selon une annonce faite par l'agence Reuter, un charnier a été découvert dans un camp clandestin de la jungle du sud Thaïlandais, près de la frontière malaisienne.;

Plus de 30 tombes sommaires où sont enterrés des Rohingyas musulmans originaires de l'Ouest de la Birmanie et du Bangladesh.

Des migrants qui voulaient certainement se rendre en Malaisie pour y travailler mais des trafiquants les ont emprisonnés dans ce camp de la jungle.

Les policiers ont exhumé ainsi plus d'une vingtaine de corps, mais le nombre de sépultures laisse présumer que des dizaines de cadavres ont été enterrés sur cette colline, à 300 m de la frontière Malaisienne. Deux survivants, dans un état d’extrême affaiblissement, sont hospitalisés mais ils ont pu fournir des détails à la police.

Les Rohingyas ont du quitter le pays suite à des affrontements meurtriers avec les bouddhistes Birmans qui les ont poussés à quitter le pays en passant par des réseaux de trafic humain..

 

 - Nouvel incident chez "Lion Air": Alors que les compagnies Thaïlandaises sont depuis quelques semaines sur la selette au niveau "sécurité", un nouvel incident s'est produit sur l'aéroport de Hat-Yai alors que l'appareil qui s'apprétait à décollé est resté cloué sur le sol suite à l'immobilisation de son train d'atterrissage dans un trou de la piste  !

 

Les passagers (une centaine environ) ont été débarqué de l'appareil afin de laisser les services techniques dépanner le Boeing (une opération qui à prit une heure), ce qui a entrainer de nombreux retards et annulations en raison de l'unique piste d'atterrissage / décollage de ce petit aéroport .

On ne compte aucun blessé, juste quelques mécontents.

 

- Pollution des opérateurs devenu trop courante: Ce n'est plus un secret depuis longtemps mais désormais les choses pourraient changer comme ce bateau prit sur le fait et que les fonctionnaires responsables du bureau maritime de Krabi ont identfiés (après une photo aèrienne posté sur facebook (!)  et prise par le Dct. Thamrongsawat) comme le "Sea Angel Cruise 5" .

Ce dernier a été vu se délester de ses huiles / carburant du côté de Tonsai sur Kho-Phi Phi a été posté sur Facebook.

The boat was moored on the right hand side of Ao Ton Sai.

 

De nombreux observateurs ont immédiatement exprimé leur crainte que cette imprudence volontaire endommage un peu plus encore le corail à tout jamais , mais aussi la vie marine et les ressources naturelles dans la région.

L'auteur de la photo à dit que cette dernière avait été prise le 30 avril vers 15h00 alors que le bateau d'une compagnie touristique qui fait la liaison entre Phuket et Phi-Phi était ancré sur la droite - Le propriétaire est actuellement interrogé par les autorités .

 

- Expultion d'un Français, un Britannique retrouvé mort :  Medhi Karim Draoui a été arrêté (après avoir battu sa petite amie) et expulsé après que la police de l'immigration ont découvert qu'il avait dépassé la durée de son visa de deux ans.

L'homme ägé de 32 ans a été arrêté par la police de Pattaya et Chonburi alors qu'il était recherché depuis le 20 Avril pour un mandat après que son ancienne petite amie ai porté plainte et lancées des accusations de voies de fait contre lui.
Draoui qui était entré en Thaïlande 19 Mars 2013 a dépassé la date de son visa de 2 ans et trois jours !!!

Dans le même temps la police de a trouvé un homme de nationalité Britannique agé de 66 ans, couché sur le ventre dans sa salle de bain au 8° étage de son condo. avec des vé des blessures sur le côté droit de son visage (il saignait encore du nez et de la bouche) et avait également des blessures à la tête; Selon la police, l'homme était mort depuis 12h00 au moins.
Le corps a été envoyé à l'Institut médico-légal afin de déterminer la cause du décès.

 

 

 

 

LUNDI 4 MAI 2015

 

 

- Attention avec qui vous dormez !  Les autorités ont déclarés que samedi dernier, une femme visiblement trés en colère (!) aurait verser de l'acide sur son mari alors que ce dernier était en train de dormir... le laissant mourrir dans une terrible agonie; La femme se serait enfui aussitôt après son acte.

L'histoire s'est déroulé dans la région de Trang selon la police qui est arrivé sur place avec des sauveteurs après avoir été alerté (mais trop tard) n'a pu que constater les affreuses douleurs de l'homme allongé sur la sol avec de profondes brulures d'acide sur tout le corps; Il a été transporté aussitôt à l'hopital mais est décédé peu de temps plus tard alors que les premiers éléments de l'enquête revelent que sa femme, âgée de 44 ans avait versé plus de 10 bouteilles d'acide dans un seau avant d'utiliser un bol pour le verser sur son mari pendant qu'il dormait; Visiblement le couple était trés souvent en désaccord d'autant que l'homme en question avait une relation avec une autre femme .

 

- Quant Air Asia vous en donne encore plus  !  Thai AirAsia va lancer un nouveau service de transfert dès le 14 mai lorsque les passagers arrivant de Bangkok se poseront à Buri Ram et n'auront donc plus qu'a sauter dans un bus pour un peu plus d'une heure de trajet.
Selon le responsable commercial du groupe, le but est de créer de nouvelles commodités de transfert aux voyageurs qui permettront ainsi d'améliorer encore les services aériens  !
L'offre d'appel de ce transfert coutera 940 baths incluant les taxes et les frais, et ce pour des réservations jusqu'au 3 mai et pour un voyage entre le 14 mai et le 30 Septembre.

Le vol au départ de Don Muang partant à 12h25, il arrive à 13h20 à Buri-Ram; Le bus lui partira à 13h50 pour arriver à 15h20.
Sans oublier que Air Asia offre déjà ce genre de service dans de nombreuses villes du pays (transferts en bus à Samui, Phangan, Lanta, Phi Phi, Lipe, Ngai, Yao Noi, etc... ou encore entre Chiang Mai et Pai, sur Sukhothai via Phitsanulok, etc...).

 

- Liberte cherie: Les autorités thaïlandaises ont en effet donné l'ordre d'arrêter immédiatement la diffusion des programmes de la station de télévision affiliée aux Red-Shirt.

Jatuporn Prompan, l'un des principaux dirigeants du mouvement a expliqué depuis jeudi dernier que les autorités avaient émis une ordonnance pour que toute activité soit immédiatement arrëte au sein de "Peace TV".     
Cette ordonance précisant que les programmes stopperaient définitivement à partir de 20h30 le 30 Avril.

Et hier c'est la  National Broadcasting and Telecommunications Commission of Thailand (NBCT) qui annonçait sa décision de suspendre la licence de radiodiffusion de Peace TV...
Le président de la NBCT, a déclaré que la décision a été prise parce qu'à divers reprises la station de télévision avait diffuser des programmes inappropriés et jugés "sensibles" au niveau de la sécurité Nationale.
Déjà au début Avril, la NBTC avait émis le même ordre de suspension mais durant une période de 7 jours seulement pour Peace TV et TV24 car leurs programmes risquaient d'entrainer une confusion au sein du public et des divisions pouvant aller jusqu'aux conflits...

 

- Le vélo en danger ... 24h00 après le nouveau décès de 3 cyclistes à Chiang-Mai, le Général Prayuth Chan-Ocha vient de demander à l'ensemble des forces de police de renforcer les points de contrôles et de sévir durant les contrôles routiers, particulièrement en ce qui concerne l'alcool et l'ivresse au volant .
C'est sous l'influence de l'alcool qu'une femme âgée de 23 ans est venu percutée aux environs de 6h00 du matin un groupe de cyclistes, tuant 3 d'entres eux et en blessant grièvement 2 autres.
Ces dernières années les accidents mortels sont devenus de plus en plus fréquents, le dernier en date, en Février dernier lorsque une cycliste Chilienne a été écrasé et tué dans le nord de Thaïlande alors qu'elle faisait un tour du monde, et cela ne va pas dans le bon sens au vu de la frilositée des Thaïlandais à se mettre au vélo malgré le nombre sans cesse croissant de pratiquants; Il faut donc que cet accident qui à choqué les esprits puisse (malheureusement) servir de "détonateur" pour que les mentalités puissent changer.  

 


Le PM à demander une enquête approfondie sur les faits qui ont conduit à cette tragédie, par exemple, afin de savoir si la jeune femme sortait d'un établissement public (et dans ce cas savoir si aucune activité illégale du propriétaire de l'établissement  ne peut être la cause - heure de fermeture non respectée, etc...) ou si elle sortait de chez elle /amis car l'accident a eu lieu tôt le matin .
Phatchuda (la jeune femme mise en cause) qui est accusé de conduite dangereuse ayant entrainé la mort a également été blessé dans l'accident et envoyé à l'hôpital, où les tests ont révélé que son taux d'alcoolémie était supérieur à la limite légale.
Ce dramatique accident intervient juste au moment où les autorités Thaïlandaises tentent d'encourager les automobilistes à laisser leur voiture de côté et de prendre le vélo pour réduire la pollution, les maladies, la consommation de carburant et alléger les embouteillages dans les grandes villes.
Hier, 200 cyclistes se sont réunis dans la province de Chiang-Rai pour demander des mesures exemplaires ainsi qu'une amélioration de la sécurité sur les routes.
Après une minute de silence à la mémoire des 3 cyclistes décédés, un des principaux organisateurs à exhorté tous les pratiquants à porter un casque, un gilet lumineux et à éviter les "routes à risque".
Un président de club à aussi expliqué que lui et les autres clubs affiliés demandaient depuis longtemps la mise en place de piste cyclable mais que pour le moment ...

 

 

 

 

DIMANCHE 10 MAI 2015

 

- - - 

Sa majesté le Roi est de retour à Hua-Hin 

 

C'est donc une bonne nouvelle pour les Thaïlandais que de voir leur Roi âgé de 87 ans quitté l'hôpital Siriraj de Bangkok pour se retrouver dans sa résidence Royale de Hua Hin qu'il n'avait plus vu depuis longtemps  suite à ses nombreux ennuis de santé.

Sa majesté le Roi Bhumibol Adulyadej est arrivé en compagnie de sa femme dans la station balnèaire de Hua Hin en voiture après son hospitalisation en Octobre 2014 suite à ses ennuis de  vésicule biliaire.
A son arrivée, une foule importante etait présente pour l'acclamer à grands coups de "Vive leurs majestés."

 

 

 

LUNDI 11 / MARDI 12 MAI 2015

 

 

 

- Quand les stars passent à côté des mailles du filet ... C'est aujourd'hui la Cour suprême rejeté l'appel interjeté de Orachorn Na Ayudhya Thephasadin, un nom qui au sein de la société Thaïlandaise "pèse" un certain poids.
Cette dernière avait été condamné à 2 ans de prison pour conduite dangereuse ayant causé la mort de 9 personnes après qu'elle soit rentrée en collision avec un taxi en décembre 2010... alors qu'elle n'avait que 17 ans  et qu'en plus, elle était soupçonnait d'être au téléphone (une accusation mise à part en raison du manque de preuves) en conduisant !
Pour sa part la Cour à déclarer qu'il n'y avait aucune raison que le verdict soit différent aujourd’hui d'autant que sa peine de départ fut de 3 ans de prison ramenée par la suite à 2 années et une interdiction de conduire jusqu'à  ses 25 ans .

 

 

Le tribunal pour mineurs lui a également accordé trois années de probation (transformée en 4 années  ce soir !) pour sa peine de prison, et l'a convoquée à des travaux "d’intérêts généraux/publics" en transportant des victimes d'accidents 48h00 par semaine et en faisant un rapport complet aux autorités tous les 3 mois.
Mais le public sent que c'est la notoriété de la famille (son frêre est un acteur et mannequin connu alors que son oncle et son grand-Père était d'anciens hauts commandants militaires...) qui une fois de plus à pu influer sur le tribunal pour qu'elle n'est pas de prison ferme et que par conséquent la justice fonctionnait une fois de plus à deux vitesses... un mécontentement qui s'est également développer sur les réseaux sociaux suite à la publication d'une photo où la jeune fille  d'un calme incroyable continuait à pianotter sur son portable alors qu'elle venait de tuer 9 personnes !


- Nouveau  projet imminent ! La construction d'une ligne ferroviaire "parallèle" depuis le carrefour de Chira Road jusqu'à Khon Ken devrait commencer des le mois de juin prochain  si le cabinet approuve le projet de 26 milliards de baht d'ici la fin de la semaine.
Si l'on en croit le General Sansern Kaewkamnerd, porte-parole adjoint du gouvernement, il faudra pas moins de 4 ans pour mener à bien ces travaux
sur une longueur totale de 187 kms.
Le système de double-voie prévu devrait permettre le passage de quelques 55.000 passagers jour dans les dix prochaines années au lieu de 30.000 en  moyenne actuellement .
Cette voie ferrée sera également capable de supporter des charges de 16.000 tonnes / jour au lieu des 10.000 actuelles .

 

 

- Des passeurs devenus trop professionnels  ! La police royale Thaïlandaise à tenter de minimiser les accusations sur le transfert d'un peu plus de 50 officiers présumés coupables dans la traite d'être humains et la découverte de camps clandestins (le dernier la semaine dernière) et après que de nombreux Birmans aient été retrouvés en mauvais état de santé.
Ce matin ce sont un peu plus d'un milliers de migrants souvent martyrisés dans leur propre pays qui ont été retrouvés débarquant en Malaisie et en Indonésie après que les passeurs les laissent dériver en mer .
La police Royale à simplement déclaré que tous ses officiers n'avaient fait que des erreurs de "négligences" (dans la recherche et la détection de camps entre autre) et que ces transferts n'étaient que des procédures standards et que la plupart d’entre eux n'avaient pas de liens avec quelque trafic que ce soit


Pour sa part le Général Prayuth à déclarer qu'une enquête interne était en cours et que les résultats seraient connus d'ici un mois.
Le PM avait déjà auparavant demander le nettoyage des camps de ce type après que 33 corps aient été retrouvés enterrés dans des tombes (peu profondes) à travers le pays la semaine
La Thaïlande a désormais besoin de prouver sa sincérité après les nombreux camps de Rohingyas retrouvés morts aient été découverts dans les provinces frontalières du sud d'autant que les passeurs qui avaient montés un petit business tranquille sont devenus de véritables professionnels prêts à tout pour augmenter rapidement leur butin, quasiment systématiquement au dépends de vies humaines.
On estime à 25.000 le nombre de Rohingyas et Bangladais qui auraient embarqués au cours des 3 premiers mois de l’année sur des bateaux de passeurs, deux fois plus nombreux qu'en 2014.

 

 

- Qui peut accepter çà ?  Les chiffres parlent d'eux-mêmes et alors que les migrants deviennent une des priorité des gouvernements Européens, le Royaume est de plus en plus confronté à cette dure réalité puisque si les chiffres de la semaines annoncent déjà 8.000 clandestins arrivés par bateau sur le sol, ils seraient en réalité plus de 10.000 à être détenus dans des camps le long des frontières...
Dans le sud du pays, à la frontière Malaisienne, on compterait  jusqu'à 70 camps rien que dans la province de Songkhla, tous gérés par des réseaux parfaitement organisés.
Selon le responsable du groupe UMMATEE , ces véritables gangs pourraient avoir des ramifications du côté de Nakhon Si Thammarat et même au sein de la capitale sans que pour le moment assez de preuves ne soient réunis pour affirmer officiellement cela.
Il faut désormais trouver des fonctionnaires qui soient à l'abri de toute corruption pour s'attaquer au problème de fond de manière "définitive" et que la traite d'humains prennent fin.
Un responsable du gouvernement à par ailleurs expliqué que au sein même du très controversé Article 44 de la charte provisoire, un des articles était susceptible d'être utilisé afin de lancer des actions répressives rapides (il est question d'une dizaine de jours) envers les gangs et autres trafiquants-passeurs.

 

Les mesures pourraient d'ailleurs commencer par remplacer les militaires et  fonctionnaires soupçonnés d'être impliqués dans ces trafics alors que d'après de nombreux témoignages, il y a 5 ans en arrière, lorsque les Rohingyas qui voulaient avant tout fuir les persécutions en Birmanie, il n'existait pas ce genre de tortures ou d'agressions, seul de l'argent était demander afin de pouvoir arriver "tranquillement" en  Malaisie, l'Indonésie et l'Australie en passant par la Thaïlande;
Désormais, les violences sont quotidiennes, et les rançons demander aux familles peuvent aller jusqu'à 120.000 baths (des rançons qui si elles sont acceptées sont souvent redemandées dans le temps alors que les trafiquants font semblant de ne rien avoir reçu...) après que les hommes soient battus durant des appels téléphoniques "programmés"  de sorte que leurs parents puissent entendre leurs souffrances alors qu'ils sont battus et torturés dans le même temps;
Le sort des femmes n'ai pas très enviable non plus puisque elles sont violées avant d'être vendues plus tard pour et devenir des prostituées en Malaisie dans les plantations d'huile de palme ou de caoutchouc.
Si jamais un Rohingya tente de s'interposer, il sera tué sans autre avertissement face à ses compatriotes !
Au final, reste encore une autre question... que faire des ces milliers de "prisonniers" une fois les opérations de sauvetage lancées sachant que la BIrmanie leur refuse toujours leur citoyenneté de par le fait qu'ils sont Musulmans et considérés comme des collons illégaux venus du Bangladesh (alors même que leurs familles vivent sur le territoire Birman depuis des décennies)  ?

 

 

 

 

 

JEUDI 14 MAI 2015

 

 

 - Thaksin revient ... pour la "bonne cause" puisqu'il à reçu une éniéme invitation à s'exprimer lors d'une conférence le 19 mai prochain à Séoul  à l'occasion de la 6° conférence des leadership Asiatiques - Les dirigeants de l'ex.Pheu Thai Party ont demandes aux adversaires de Thaksin de ne pas voir cela comme une manière de revenir aux devants de la scène et par conséquent, de ne pas avoir "peur" d'une volonté de l'ex.PM de vouloir semer la zizanie dans un pays qu'il aime toujours autant ...

Anusorn Lamsa Ard, le porte parole du parti à même déclaré que Thaksin ne parlerait pas des questions de politiques intérieures mais que son discours serait constructif et se concentrera sur l'avenir de l'économie mondiale et bien entendu Asiatique...
Thaksin a été invité en sa qualité d'ex. chef du gouvernement et ne ferait en aucun cas le lobbyiste comme de nombreux médias l'annoncent  !
Anusorn à même dit qu'il ne se comporterait pas comme un enfant qui risquerai de ruiner sa propre réputation au sein de ce forum international.

- Un peu moins de circulation en vue.. oui mais tellement peu, enfin, on va pas se plaindre puisque le ministre des Transports vient d'annoncer la mise en place (enfin !) après de nombreux reports et retards de la Purple line du MRT qui circulera dès l'an prochain (...?) entre Bang Sue et Nonthaburi; Les rames de métro toujours importés et fabriqués au Japon devraient arriver en octobre prochain afin d'assembler les touches finales et faire les essais avant que la ligne ne soit opérationnelle pour juin/juillet 2016

Le Ministre a expliquer que la ligne de 22 kilomètres passera de Bang Bua Thong à Bang Yai (Nonthaburi), en passant Phra Nakhon , Banglamphu, Wongwian Yai, Ratchaburana pour s'arrêter à la station de Phra Pradaeng (Samut Prakan), soit un total de 16 stations.

 

- La Chasse aux camps illégaux continue: Un nouveau camp de Rohingyas - abandonné celui-là - à été retrouvé hier par les autorités Thaïlandaises qui ont dit que c'était le plus grand des 5 retrouvés au cours des dernières semaines, expliquant qu'il à certainement du être utilisé par les "passeurs" et dans lequel ils détenaient les réfugiés à proximité de la frontière avec la Malaisie, la plus grande des cinq sites trouvés dans un balayage qui a commencé au début du mois.
 Selon la police, le camp situé en pleine jungle est à environ 3 kilomètres du premier site trouvé par des agents de sécurité dans la province de Songkhla, le 1°mai dernier; Ce nouveau camp était constitué de 21 batiments-dortoirs, de 8 toilettes sommaires et de deux tours de guet; Le camp pouvait détenir aux environs de 1.000 personnes  !

Par ailleurs le Géneral Prayuth Chan O Cha à déclaré que le problème des camps illégaux était une des préoccupations du gouvernement et que s la priorité était donné à la sécurité nationale, il n'en n'est pas moins vrai que les droits de l'homme ne peuvent plus être baffoués de cette manière .

Dans le passé les Rohingyas retrouvés par les autorités étaient aussitôt jugés pour être entrés illégalement sur le territoire alors que le gouvernement Birman ne reconnaissait même pas leur "appartenance"ni ne leur accorder aucun droit... ainsi le Géneral à dit qu'il allait se mettre en rapport avec les autorités des pays voisins ainsi qu'avec les différentes organisations Internationales afin de trouver une alternative plus "viable" pour ces réfugiés d'autant que bien souvent la Thaïlande n'est qu'un passage et que les destinations finales sont autres, par conséquent, en tant que pays transitoire", la solution doit être prise avec les pays voisins.

Même le directeur du NSC (National Security Council) à déclaré qu'il fallait absolument que les autorités Birmanes soient plus conciliantes avec les Rohingyas et que sans cela, la situation ne pourra jamais s'améliorer car il était hors de question d'établir des camps de réfugiés sur le territoire qui pourraient nuire à la sécurité Nationale .

 

D'un autre côté encore, un Ministre Malais à déclaré que l'ONU devrait envoyer les réfugiés aux Philippines et au Cambodge, deux pays membres de la convention des Nations Unies (alors que la Malaisie n'est pas un pays signataire !)  de 1951...
De plus, ces pays sont plus proches de la Birmanie (...) et sont plus proches de la Birmanie, c'est donc dans cette direction que le Haut Commissariat des Nations Unies  (HCR) devrait regarder.

"Pour le moment si nous voyons des boat-people s'approcher de nos côtes, ils seront immédiatement chassés, par contre s'ils arrivent à passer notre frontière maritime, alors nous considérerons de venir les chercher, nous enregistrerons leur présence avant de les remettre à l'immigration à partir d'où le HCR devra les prendre en charge, soit en les déplaçant dans un autre pays, soit en les renvoyant chez eux ..."

Le journal "The Guardian" a déclaré hier que quelques 8.000 migrants principalement en provenance du Bangladesh et des Rohingyas seraient actuellement bloqués en mer au large de la Malaisie et de l'Indonésie.

 

 

- Un taxi pas très coopératif:  Si les choses ont bien changés (dans le bon sens) ces dernières années, il n'en reste pas moins que de prendre un taxi en Thaïlande peut encore réserver quelques surprises, pour preuve l'aventure arrivé mardi à cette jeune femme et à son petit ami lorsqu'ils ont voulu monter dans un taxi à leur descente d'avion ... le chauffeur a d'ailleurs été condamné à 500 baths d'amende par les autorités après qu'une plainte ai été déposé à son encontre et qu'il ai reçu une convocation du Ministère des Transports pour ne pas avoir conduit ses clients (Thaïlandais en l'occurence) à leur destination finale...

 

 

Le chauffeur à fait mine d'avoir des problèmes mécaniques après avoir pris en charge une jeune femme et son petit ami au départ de l'aéroport de Don-Muang.
Thawatchai.R à donc écopé d'une amende après que les clients aient expliqués à la police que le chauffeur avait tout d'abord commencé par leur dire que leur destination (Bangna)  était trop lointaine, puis il a demandé le petit ticket donné par les agents de l'aéroport (j'en profite pour vous rappeler de ne JAMAIS le donner au chauffeur sous aucun prétexte que ce soit !) pour vérifier une information, mais il ne leur à jamais rendu... ou plutôt, oui, mais il lui à rendu un papier blanc !
C'est alors qu'il à tourné à un feu et à soudainement stoppé la voiture en demandant aux passagers pourquoi ces derniers voulaient ce papier, si ils avaient l'intention de se plaindre et qu’ils n'avaient qu'à comprendre que la voiture était tombé en panne...
Mais la jeune femme à réussi à prendre des photos du taxi avant de réussir à monter dans un autre taxi avant de partager son histoire sur les réseaux sociaux.

Toujours c

et humour "noir" de Stephh, trop bon et tellement vrai  !!!

 

 

.

 

 

LUNDI 25 MAI 2015

 

 

- Les craintes d'un frêre pour sa soeur ...  C'est depuis Séoul où il s'est rendu pour une conférence que Thaksin Shinawatra (ex.PM pour ceux qui ne le saurait pas ) a déclaré à un journaliste de CNN qu'il était inquiet du sort réservé par la junte militaire à sa "petite soeur" (elle aussi ex. et dernière PL en date) lors de son procès (corruption sur les stocks de riz du pays) en raison de soupçons de procès non équitable.

Il a expliqué que sa soeur avait été présumée coupable avant même le début du procès mais que malgré tout, il demandait à ses partisans de garder leur calme et de ne surtout pas recourir à la force !

 

Thaksin a malgré tout remis de l'eau sur le feu en décrivant les élites comme les premiers soutient à la junte pour renverser le gouvernement de YIngluck il y a maintenant un an .

"ils ont installer Suthep Thaugsuban à la tête des manifestations anti-gouvernementales puis on ensuite eu recours à l'armée pour l'appuyer"

Concernant la prochaine élection, il a exprimé son manque de confiance quant à l'instauration d'une possible démocratie au sein du Royaume;
Il dit également qu'il n'avait rien à se reprocher... et qu'aucun mandat d'arrêt n'avait jamais été délivré par Interpol, que son procès était pas juste et qu'il attendait toujours de pouvoir rentrer chez lui.

 

 

- Les Rohingyas encore et toujours : Tandis que la Malaisie et l’Indonésie ont annoncé qu’elles renonçaient à repousser au large les bateaux chargés de migrants qui se présentent le long de leurs côtes (dernièrement plus de 2.200 d'entres eux sont arrivés sur Sumatra, dans la province d'Aceh accueillis par les populations locales) et qu’elles accueilleraient, à Jakarta, les principaux représentants des religions musulmane, chrétienne et bouddhiste d’Indonésie se mobilisent pour demander aux différents gouvernements de signer la charte relative aux statuts des réfugies.

Selon ces mêmes responsables, il faut que l’Indonésie se dote d’un cadre juridique approprié et appellent les autorités gouvernementales à se pencher sans délai sur cette question, que ce soit en adoptant la "Convention de 1951", dite Convention de Genève, sur le statut des réfugiés et des apatrides, ou que ce soit par la publication d’une ordonnance présidentielle qui donnerait un cadre légal pour accueillir humainement ces réfugiés (seuls le Cambodge et les Philippines sont signataires de la Convention de Genève alors que selon le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU, l’Indonésie ne dispose pas de textes réglementaires ni des structures permettant d’accueillir des migrants et de déterminer leurs statuts futurs).
Il y a quelques jours le Pape François s’est aussi exprimé pour la première fois sur cette actualité, faisant le rapprochement entre les Rohingyas de Birmanie et les chrétiens et les Yézidis persécutés par l’organisation État islamique en Irak et en Syrie.

« Au moment de quitter leurs terres pour fuir les persécutions ils ne savaient pas ce qui leur arriverait, et depuis des mois, ils sont sur des bateaux, là-bas… Ils arrivent dans une ville, où on leur donne de l’eau, de la nourriture et puis on leur dit : allez-vous en d’ici »

 

 

Pour sa part la Navy Thaïlandaise à rejeter à de nombreuses reprises l'offre de la Marine Américaine qui à proposer de patrouiller dans les eaux Thaïlandaises à la recherche de bateaux de migrants à la dérive dans la mer d'Andaman.

Les USA avaient aussi proposer qu'un avion de surveillance américain, présent sur place car récemment utilisé dans un exercice d'entraînement sur Phuket de rester plus longtemps sur place, mais les Généraux Thaïlandais ont une nouvelle fois décliné l'offre
et on même demander l'ensemble des forces Américaines de quitter le territoire avec leur avion afin qu'il n'y ai pas d'ingérence possible et que cela se retourne plus tard contre le gouvernement alors que ce dernier à depuis quelques semaines mit en place une campagne de répression contre le trafic humain après la découverte de plus de 30 corps le long de la frontière sud avec la Malaisie.

Dés lors les "trafiquants" ont commencé à fuir, et les migrants se sont dirigés vers les côtes Indonésiennes et Malaisiennes qui ont lancés des opérations de recherche et de sauvetage tout en "acceptant" l'arrivée des migrants Rohingya pendant un an,

Pour la Thaïlande, le Premier Ministre Genéral Prayuth Chan-ocha a déclaré que tous les migrants qui arriveraient sur les côtes thaïlandaises seraient considérées comme illégaux et détenus dans les centres d'immigration... un décision vivement critiquée, y compris par certains médias nationaux !


Wasant Techawongtham a même écrit ce wek-end dans le Bangkok Post :

"la Thaïlande et son peuple ont toujours été fiers de leurs traditions bouddhistes, imprégnée de compassion et de bonté envers les moins fortunés, regrettant que ces événements récents démontrent que l'héritage est une chose du passé - qu'est-il arrivé pour qu'on transforme un peuple autrefois gentils et compatissants en un cœur dur ?"

Pour leur part, les autorités Birmanes ont secourus un bateau avec plus de 200 personnes, les responsables ont dit que tous ceux qui étaient à bord étaient des Bangladais qui seraient renvoyés dans leur pays.
Ils sont 1,3 million de Rohingyas à vivre dans l'Etat de Rakhine où on leur refuse toujours la citoyenneté et évidement un quelconque travail ce qui a entraîner des affrontements violents entre musulmans et bouddhistes depuis 2012, obligeant les Rohingyas à fuir leurs foyers et vivre dans des camp de réfugiés sordides.

 

 

 

 

JEUDI 28 MAI 2015

 

 

 

- Thaksin dans le colimateur ... C'est hier que les autorités thaïlandaises (le Ministère des Affaires Etrangères ayant pris le dossier en charge après les révélations de la police Royale) ont annoncés vouloir révoquer les deux passeports appartenant à l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra et toujours actuel "patron par interim" du Pheu Thai Party qu'il dirige à distance....
Une enquête est donc en cours pour savoir s'il à bien diffamer la monarchie alors que les autorités annoncent que les passeports seraient déjà révoqués.
L'affaire est également susceptible de poursuites pénales selon l'article 112 de la constitution a indiqué le ministère dans un communiqué qui permet au gouvernement de poursuivre toute personne reconnue coupable d'avoir insulté le Roi, la Reine, leurs héritiers, etc... et d’encourir une peine pouvant aller jusqu'à 15 ans de prison pour chacun des chefs d'accusation.

 


Une décision qui fait suite à l'entretien de Thaksin donné aux médias Coréens (voir ci-dessus) la semaine dernière et dans lequel -selon le General Prayuth - , certains propos et déclarations pourraient nuire à la sécurité nationale.
Parlant au journal Chosun Ilbo la semaine dernière, Thaksin a laisser entendre que le Conseil privé (qui est le premier conseiller de sa Majeste le Roi), aurait lui-même mis en oeuvre les manifestations anti-gouvernementales qui ont abouti aucoup d'Etat de mai 2014.
Pour sa part le General Prayuth Chan Ocha à répondu à cet argument en insistant sur le fait qu'il n'existait alors aucune autre alternative  qu'un push militaire pour rétablir la stabilité et pour sortir de l'impasse politique.
Le porte-parole adjoint, le General V.Sukhonthapatiphak a demander aux agences de sécurité d'agir au plus vite.

Une mauvaise passe donc pour la famille Thaksin qui il y a à peine 48h00 voyait Yingluck Shinawatra insisté sur son innocence au début de son  procès - portant sur une possible corruption dans l'affaire des subventions du riz - qui pourrait la voir reconnu coupable et donc incarcérée pour une dizaine d'années...
Certains observateurs politiques ayant déjà sortit les grands mots en décrivant une "vendetta" contre le clan Thaksin car la condamnation de Yingluck, si elle avait lieu pourrait porter un coup de marteau final (?) à l'insolente domination politique de cette famille, qui malgré les critiques de certains de ses propres partisans conserve de (trés) nombreux supporters qui sont restés inactifs depuis le push militaire, mais qui n'en pensent pas moins ...
Au cours de la brève et dernière audience, Yingluck continuait à plaider "non coupable", ainsi le tribunal lui a accordé une liberté sous caution pour la somme de 30 millions de bahts (soit un peu plus de 900. 000 $ !) à la condition qu'elle ne quitte pas le territoire sans une autorisation écrite.
La prochaine audience est prévue pour le 21 Juillet prochain.

 

- "Cleaning Day" : Le gouvernement Thaïlandais vient d'annoncer que le 4 Juillet serait désormais la grande journée de nettoyage de printemps (on devrait dire d'été) puisque tous les lieux publics devraient ce jour là être nettoyés de fond en comble, y compris les toilettes (en particulier dans les gares gérées par la fameuse SRT State Railway of Thailand) qui sont souvent critiqués aussi bien par les voyageurs que les locaux, et ce, malgré la bonne volonté des employés qui essayent tant bien que mal de passer derrière des "clients" souvent bien peu scrupuleux...

 

- Envie de pédalage ? La petite province de Loei (Nord-Est) organise avec la collaboration du TAT et de l'administration provinciale une grande course cycliste qui accueillera quelque 300 cyclistes (Thaï mais aussi des pays alentours) pour le Tour Of I-san Loei classic" le 7 Juin prochain .
Un événement qui vise avant tout à promouvoir le tourisme vert dans cette partie du pays et selon le TAT, promouvoir la pratique du vélo (même si l'on sait très bien que ces derniers mois, la petiote reine à plutôt été montré pour les risques  que cela entraînait en raison des mauvais résultats de la sécurité routière est des morts - 4 cyclistes retrouvés morts le mois dernier près de Chiang Mai ou encore ce chauffeur qui à renversé un cycliste qui effectuait un tour du monde et qui n'a eu pour seule sanction, qu'une amende de 7.500 baths à régler - retrouvés le long des routes...) qui peut devenir ainsi une belle option de voyage "vert"...


Donc, malgré ces inconvénients de taille, des milliers de cyclistes de loisirs poursuivent continuent de pédaler avec bonheur à travers le pays qui pourrait devenir une top destination pour les amateurs du monde entier si seulement la sécurité routière était un peu mieux appliquée !
Pour cela, chacun attends un effort coordonné du Ministère du Tourisme et des Sports, le ministère des Transports et d'autres ministères concernés, mais les décisions tardent à venir ...
Les responsables de club et d'associations de préventions routières demandent une tolérance zéro pour les conducteurs délinquants et en particulier ceux qui sont ivres et drogués.
En attendant, ce rassemblement cyclistes est ouvert à tout le monde puisqu'il existera 2 catégories (professionnels et cyclistes amateurs) et que les gagnants seront récompensés par un trophée ainsi qu'un maillot de vélo.

 

- Nouvel accident mortel de bus:  Si les vélos sont donc bien des cibles de conducteurs dangereux, il n'en n'est pas moins vrai que les bus (et en particulier leurs passagers) ne cessent de payer un lourd tribu lors d'accidents de plus en plus spéctaculaire et mortels; La première des causes étant l'endormissement des chauffeurs qui travaillent souvent sans véritables pause mais aussi en raison d'un entretien souvent bien sommaire afin d'obtenir une rentabilité maximum de la part des compagnies employeurs;

Et c'est une fois encore ce qui s'est confirmé hier lorsque cet accident survenu hier du côté de LAMPANG à couté la vie à trois personnes (âgés respectivement de 34, 43 et 65 ans) tuées et 29 autres (dont 7 élèves et les deux chauffeurs) blessés lorsque le bus qui faisait le trajet entre Udon Thani et Chiang-Mai est entré en collision avec un van de ramassage scolaire, mais aussi dans une voiture arrête à un feu rouge ainsi que dans 3 maisons vers 6h30 du matin hier !!!

 

 

Un véritable carnage selon de nombreux témoins mais qui aurait pu faire encore plus de dégâts au regard de la violence du choc sur la vidéo de surveillance des autorités alors que l'on voit le véhicule arrivé rapidement au carrefour (feu) et litterallement percuté le van de transport scolaire par l'arrière en l'expulsant sur le bord extérieur de la chaussée à 4 voies avant que ce dernier ne revienne au milieu.

Le bus d'une compagnie privée et qui faisait le trajet entre Udon Thani et Chiang-Mai est entré en collision avec un van de ramassage scolaire, mais aussi dans une voiture arrête à un feu rouge ainsi que dans 3 maisons vers 6h30 du matin hier !!!
Lorsque les secouristes sont arrivés sur les lieux du drame, ils ne purent que constater les dégâts de ce car de la compagnie "Jakkapong Tour Co Bus"
Selon les premières déclarations du chauffeur depuis son lit d'hopital, les freins auraient soudainement lâches non loin du carrefour, il a alors crier à tout le monde de se déplacer à l'arrière du bus juste avant de perdre le contrôle du véhicule... une enquête est en cours.

 

 

Et on ne compte plus les accidents mortels comme ici aussi à Chiang-Mai la nuit précédente !

 

-

 

 

 

 



25/05/2015
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 274 autres membres

>