Siamlife

Siamlife

ACTUALITES (du 9 au 15 Juin 2014)

Quelques petits soucis de sante m'obligent a ne pouvoir suivre l'actualite de la meme maniere que vous en avez l'habitude, aussi, un simple resume des evenements de la semaine sera en ligne jusqu'a ce que je puisse reprendre le cours normal du blog...



LUNDI 9 JUIN 2014
(1€  = 43.19 baths)




- - -



Le message est-il assez clair, n'est il pas ?




- Le General Prayuth en chanson  ! Et oui, c'est bien le titre de la chanson que l'on a attribuee au General en chef des armees et a l'actuel dirigeant du pays qui a decider de rendre (ou plutot de redonner) le bonheur au pays !
C'est donc entre propagande et sourire


- Suthep se defends... Suthep Thaugsuban, le leader du PDRC s'est defendu sur sa position d'accuse face  a la Cour  en expliquant les decisions prises pour tenter de controler les "emeutiers" en 2010, date a laquelle il a ete accuse d'avoir volontairement donne l'ordre de tirer sur des Red-shirt - Il a ainsi temoigne et repondu aux accusations porte a son encontre par l'ancien directeur de la DSI (Direction General des enquetes speciales) - Tarit Pengdit - ainsi que trois autres fonctionnaires du bureau d'enquetes pour abus de pouvoir mais aussi pour tentative commune (avec l'ex.PM Abhisit Vejjajiva) de meurtre et assassinat en avril et mai 2010.


Suthep a avoue qu'il avait bien donner l'ordre de tirer a ses troupes, mais en precisant de tirer au dessous du niveau des genoux et alors que  les fameux hommes en noirs
ont fait leur apparition au milieu des emeutiers et ont commence a tirer eux meme sur les soldats provoquant le besoin naturel pour ces derniers de se defendre pour leur propre securite.
Suthep a de plus rajouter qu'il avait ete le seul a donner cet ordre et que le PM (de d'alors) Abhisit n'avait absolument pas donner l'ordre de tirer sur qui que ce soit.



- Des projets qui attendront:
  En effet le NCPO a demander la suspension de l'ensemble des projets (que le gouvernement de Yingluck avait accepter pour une somme de quelques 350 milliards de baths) lies a la gestion de l'eau dans l'attente de nouvelles etudes, et cela aussi bien pour ceux qui sont en discussion que ceux qui sont en cours de realisation.
Il a meme ete demander a l'ensemble des "operateurs" de rapporter leurs dossiers au quartier General de la Royal Army; Le but avouer, evidement faire des economies mais aussi et surtout tenter de reorienter ces projets tout azimuts dans le bon sens.
Et ce n'est pas tout puisque les grands projets ferroviaire qui devaient aider au developpement economique du pays en particulier avec les liaisons de pays limitrophes, et ce a l'aube de l'ASEAN,
ne devraient tres probablement pas voir le jour (alors qu'ils etaient pourtant programmes pour 2019) puisque les 700 milliards de baths (!) votes par le Gouvernement de Yingluck sont jusqu'a nouvel ordre geles par le NCPO qui prefere porter son attention sur le developpement du reseau routier ou encore de l'extension du BTS.
Le TDRI (Institut de Recherche et de Developpement Thaïlandais) a declarer qu'il allait
jeudi, lors de la reunion, pousser le NCPO a au moins mettre en oeuvre les projets a double voies sur environ 767 kilometres (entre autre entre Lop Buri et Pak Nam, du cote de Nakhon Sawan, entre Nakhon Phatom et Hua Hin, entre Korat et Khon Kaen  et entre 
Prachuap Khiri Khan et Chumphon) representeraient un investissement de "seulement" 100 milliards de baths.





Photo : ตำรวจบางมดร่วมทหารตรวจค้นอู่รถย่านสุขสวัสดิ์ พบอาวุธปืนจำนวนมาก
De nouvelles caches d'armes retrouvees non loin de la capitale ...





MERCREDI 11 JUIN 2014





- Le couvre feu leve dans 20 provinces: faisant Alors que la situation semble s'amelioree de jour en jour selon le NCPO, ce dernier a decider mardi soir de lever le couvre-feu dans une vingtaine de provinces avec effet immédiat: Kanchanaburi, Ratchaburi, Rayong, Chanthaburi, Nakhon Phanom, Sakhon Nakhon, Roi-et, Loei, Surin, Tak, Sukhothai, Mae Hong Son , Uttradit, Phrae, Mamie, Trang et Satun ainsi que Sadao et le district de Songkhla.


- Les terribles revelations du Guardian:
Le quotidien a "ose" publier et decrire au grand jour les terribles conditions de travail et de quasi-detention des travailleurs migrants (environ 300.000) arrives en Thaïlande et embauches par des pecheurs (surtout ceux de l'industrie de la crevette dont la Thaïlande est un des principaux exportateurs mondial) eux meme en manque de main d'oeuvre, et tout ca pour qui ?  pour les supermarches Americains ou Europeens (dont ceux de Carrefour qui a trouve la situation choquante mais s'est empresse de preciser qu'il n'avait que des relations commerciales limitees avec CP Food... argumentant qu'il n'y aurait qu'un seul produit concerne et que Carrefour avait realise un audit en 2013 montrant que le fournisseur remplissait les conditions de sa charte).
Ce qui semble plus grave, c'est que ces memes travailleurs seraient selon le quotidien, achetes par des proprietaires de bateaux bien peu scrupuleux qui lorsqu'ils ne feraient pas l'affaire (comprendre, ne travaillent pas assez...) seraient tortures, voir tues !
En realite cette situation est connu depuis bien longtemps des ONG et meme de l'ONU (...) mais etait reste sous silence jusqu'a ce que les journalistes du Guardian reussissent a apporter des preuves comme quoi le plus gros producteur de crevettes, Charoen Pokphand (CP) Foods, etait implique dans un vaste reseau d'esclavage.

Thai 'trash fish' workers unload the catch at Songkhla port.
(photo: Guaridan)

Alors, comment les journalistes ont-ils pu apporter des preuves concretes ? visiblement ce sont des esclaves (une quinzaine de Birmans et de Cambodgiens) qui auraient reussis a s'echapper des bateaux pour venir temoigner de leurs conditions de travail (entre autre 20h00 de travail sans pause, l'obligation d'avaler des drogues pour continuer le travail et etre toujours en forme, des patrons qui les battent, certains n'ayant meme jamais debarquer des bateaux depuis des annees... quand aux assassinats commis devant les autres travailleurs ...) .
Ces temoins ont expliques qu'ils avaient tout d'abord payes des passeurs/courtiers/intermediaires pour les aider a trouver du travail en Thaïlande dans des usines ou sur des chantiers de construction mais que rapidement et avant meme d'avoir commencer a travailler, ils avaient ete vendus aux capitaines de bateaux, quelquefois pour £250 .

Aussi le directeur de Anti Slavery International a declare:

"Desormais, si vous achetez des crevettes en provenance de Thaïlande, vous savez que vous a chetez le travail et la production de l'esclavage"

Le quotidien Anglais a regroupe des dizaines de temoignages d'esclaves, de capitaine de bateaux, de pecheurs, de proprietaires d'usine dans et autour de differents ports Thaïlandaise pour decouvrir que 90% des migrants venant travailler au Royaume dans l'industrie de la peches sont ainsi dupes et revendus comme de vulgaires objets !
Le Gouvernement avait pourtant repondu que le trafic des humains etait une priorite Nationale... mais il sagit d'une industrie si fleurissante qu'elle est desormais dirigee par des criminels et par la mafia Thaïlandaise facilitee par des fonctionnaires Thaïlandais qui fournissent cette main d'oeuvre bon marche (parfois gratuite !) aux proprietaires de bateau.
Lorsque les activistes locaux se mettent aussi a parler, ils expliquent que l'industrie d'exportation des fruits de mer  en general s'effondrerait sans doute sans cet esclavage... que l'EJF (une organisation Britannique en avait deja fait l'echo au travers d'une video) mais que rien n'avait avance car il existe bien peu de de marge de manoeuvre (ou de volonte reelle de changements ?) pour le gouvernement Thaïlandais pour agir et demande aux consommateurs et detaillants de mener des actions concretes et fortes !





- Quand l'horreur tourne a la realite... On aurait pu croire que c'etait un film et pourtant il n'en n'est rien... ce sont bien 4 enfants (un garcon et trois filles) qui ont ete tues sur le coup (et 11 autres blesses dont 6 garcons et 4 filles ages de 9 a 12 ans aussitot transportes a l'hopital ) quant le conducteur d'une voiture atteint d'une subite crise d'epilepsie (il en souffrait visiblement depuis une dizaine d'annees !) les a percutes a 9h25 dans la province de Nong Bua Lamphu ce matin .
De plus c'est l'ancien directeur de l'ecole de l'ecole, age de 57 ans, qui etait au voilant de son vehicule quant il a perdu le controle de ce dernier !

La voiture est venu percute un groupe d'eleves sur un terrain de l'ecole souvent montres en bien pour ses nombreuses activites para-scolaire et alors que ces derniers se rendaient a une exposition de science qui se tenait entre le 10 et le 13 juin ... il a fait une embardee et a heurte trois vehicules en stationnement avant de finir sa course folle contre un arbre.
Apres l'accident l'ancien directeur est sortit de son vehicule et a attendu l'arrivee de la police.
L'homme a declarer qu'en temps normal il ne conduisait pas, qu'il engageait des chauffeurs, mais en occurrence, que depuis quelques temps il se sentait bien qu'il avait decider de prendre le volant pour faire seulement 4/5 kilometres...

Il a evidement endosse l'entiere responsabilite de ce qui venait de se passer et a ete relache sous caution apres avoir ete entendu par les enqueteurs malgre que l'officier de police en charge de l'enquete ai trouve que le directeur avait deja eu de nombreux accidents dans le passe en raison de ces crises d'epilepsie... (lorsqu'il etait en fonction, il beneficiait de l'accompagnement d'un chauffeur pour qu'il se rende a son travail a l'ecole).
La cause de ce trouble proviendrait d'un accident que l'ex.directeur avait eu suite a un accident de voiture et a une chirurgie du cerveau.
Cinq enfants on ete gardes a l'hopital pour surveillance et observation alors que ceux n'ayant eu que des blessures mineures sont rentres chez eux quelques heures apres le drame.






JEUDI 15 JUIN 2014
(1 € = 43.40 baths)



- - -



- Un General determine:
C'est dans une conference de presse organise devant des journalistes que le porte-parole de l'armee a declarer mercredi que si les militaires avaient pris le pouvoir, c'etait avant tout pour y creer une vrai Democratie.
Le General Prayuth Chan-ocha a pour sa part tenu a expliquer aux diplomates Thaïlandais de 28 pays qu'une nouvelle charte (provisoire) serait mise en place des le mois d'Aout, qui sera suivi de la mise en place d'un gouvernement provisoire et d'une assemblee Nationale legislative . 
IL a explique qu'il avait une lourde pression sur ses epaules car nombre de Thaïlandais 
l'admirent mais autant le detestent, mais il ne se decouragera pas pour autant et continuera son travail.


Photo: Reuters

Par ailleurs le colonel Winthai Suvaree (porte-parole des armees et qui a recu de la part du General Prayuth la lourde tache d'expliquer aux gouvernements etrangers les raisons du coup d'Etat et  le travail qu'effectue la junte en place), a dit que le NCPO conservera ses fonctions de maintient de la paix et de l'ordre en parallele avec le gouvernemental provisoire



- Sombat risque "gros" : 
Sombat Boonngamanong apres avoir ete retenu en detention preventive depuis apres son arrestation jeudi dernier du cote de Chonburi pour diffusion de "fausses informations" et non presenter a une convocation de la junte .
Il encours une peine de 10 annees de prison apres son passage devant le tribunal militaire pour diverses infractions a l'article 116 du code penal et entre pour incitation a semer le trouble et l'ordre public.




Pour montrer sa bonne foie, Sombat portait aujourd'hui un tee shirt gris et avait croiser ses mains sur sa poitrine dans le but d'avoir une attitude positive et de reconciliation, une attitude evidement bien differente de celles des semaines precedents ou on pouvait souvent le voir aux devants des groupes anti-coup avec les fameux 3 doigts leves... il avait avant son arestation laisser un message video a ceux qui le suivent en expliquant que s'ils entendent ce message, c'est qu'il avait ete arrete mais que neamoins, "la souverainete appartient a tout le monde et que manifester etait un droit fondamental et que chacun faisait parti du peuple".




- Rapatriement express...
Le ministere des Affaires Etrangeres vient de demander la cooperation de 22 pays afin de faire revenir/rapatrier les Universitaires vivant a l'Etranger et critiquant ouvertement la junte militaire (qui a deja vu passer plus de 350 militants convoques par le pouvoir militaire) a la suite du coup d'Etat du 22 mai dernier.
Parmi ces universitaires, Pavin Chachavalpongpun, un professeur associe au Centre d'etudes sur l'Asie du Sud-est de l'Universite de Kyoto et collaborateur regulier du tres serieux Asia Sentinel, mais egalement Giles Ji Ungpakorn, qui depuis le royaume uni ou il vit depuis deja longtemps, il a critique l'action du General Prayuth.
Joe Gordon, un ancien prisonnier est tout comme Jakrapob Penkair (un leader de l'UDD et un fervent allie de Thaksin) recherche pour des accusations de violation de la loi de lese-majeste.
Si sur le papier les mesures paraissent une fois de plus impressionante, il y a pourtant peu de chances que les differents pays acceptent l'extradition de ces universitaires qu'ils abritent maintenant depuis des mois ou des annees pour certains ... d'autant plus que ces derniers ne sont pas si virulent et preferent se taire de peur de devoir faire face un jour ou l'autre aux tribunaux militaires extremement puissants !







VENDREDI 13 JUIN 2014









- Fin du couvre feu ? Si l'ion en croit les dernieres annonces du NCPO, le couvre-feu pourrait etre retire d'ici ce soir dans la capitale, des que le General Prayuth Chan Ocha se sera adresser en direct a la television .
D'apres le General Thirachai Narkvanich, le General serait en attente de rapiorts afin de determiner si le NCPO etait en mesure de lever le couvre-feu aussi bien dans la capitale que dans les provinces alentours.


- Lutte contre les cliniques illegales : Le Ministère de la Sante vient d'annoncer avoir mis en place une page Facebook afin de denoncer plus facilement les pratiques illegales de l'exercice de la medecine et en particulier les cliniques dites specialises dans la chirurgie esthetique et les transformations diverses...


C'est suite a une descente commune des services de sante, de l'administration, de la societe Dermatologique Thaïlandaise et de la police dans une clinique du quartier de  Sutthisan hier, ici meme ou les enqueteurs ont decouverts qu'un client etait devenu aveugle suite a une intervention apres qu'une personne qui n'etait pas un docteur lui ai injecte un produit dans le nez a l'aide d'un entonnoir non conforme...
Toute declaration pourra etre faite d'ici quelques jours sur la page "Illegal Clinics enforcer" ou en appelant le 02 193 9999 24heurs sur 24h.






12/06/2014
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 274 autres membres

>