Siamlife

Siamlife

ACTUALITES (du 17 au 19 Mai 2010) - Offensive de l'armee !

Une lente descente aux enfers...

voir l'image en taille réelle

- le 4 mai 2010 -

voir l'image en taille réelle

- le 15 mai 2010 -

voir l'image en taille réelle

et le 17 mai 2010...

 

 

LUNDI 17 MAI 2010

- Un bilan encore alourdit ! Le dernier chiffre des blesses s'est encore alourdi dans la nuit puisque ce matin le CRES denombre officiellement 250 blesses (dont 13 en etat grave) durant ces dernieres 72h00  de manifestations - Le nombre de morts est lui passe a 35 avec 8 victimes pour la seule journee d'hier ... Le centre des operations d'urgence a egalement demande aux protestataires de quitter Ratchaprasong avant cette apres midi 15h00 sans quoi des sanctions (y compris des peines de prison) seront prises - Des bus ont ete mis en place pour ramener ceux qui le desirent en dehors de la capitale.

 

- "Seh Daeng" est mort ce matin: Les docteurs ont confirmes la mort officielle du General Katiiya Sawasdipol ce matin a 9h20, decede suite a ses blessures a la tete et a un probleme renale contracte suite a son attaque en public (lors d'une interview avec un jounaliste) le 13 mai dernier; La balle qui l'avait atteint en pleine tete avait touche la partie gauche de son cerveau; Une tentative d'operation avait demontree que le diagnostic final n'etait pas tres positif et que l'etat etait reste "critique".

Renegade Thai major-general Khattiya Sawasdipol is seen moments before being shot while being interviewed by Thai and foreign reporters in Bangkok in this May 13, 2010 file photo. Khattiya, better known as Seh Daeng, a rogue soldier and de facto military chief of Thailand's red shirt protest movement has died, said the director of the hospital where he was being treated after an assassination attempt. Khattiya was shot in the head on Thursday in an incident that sparked the latest flare-up in violence in Bangkok. Photo taken May 13, 2010.

Ses funerails seront organises au Wat Somanas de cette apres midi ou des proches ainsi que des hauts grades transporteront son corps pour un rite religieux.

Connu sous le nom de Seh Daeng, le General etait un ardent supporter de Thaksin et un membre reconnu de l'UDD, meme si les dirigeants l'avaient recement exclu du parti pour faire "bonne figure" aupres du gouvernement.

 

- Negociations en cours ? La voie de la sagesse aurait-elle ete entendu par les red-shirts (tout au moins par leurs dirigeants...) , en tous cas Nuthawut Saikua vient d'annoncer en milieu d'apres midi que les leaders de l'UDD etaient actuellement en negociation avec le gouvernement pour un "cessez-le-feu";

'Thai

Une decision prise apres que leur demande aupres de l'ONU pour mettre en place un negociateur ai echoue suite a un refus net du gouvernement qui s'est senti assez "fort" pour ne pas avoir recours a une aide internationale.

 

- Nouveau defi des rouges ? Alors que le gouvernement avait donner jusqu'a 15h00 pour que les protestataires evacuent les lieux de rassemblement de Ratchaprasong, le CRES a annonce que ces derniers ont finalement preferes rester sur place et defier une nouvelle fois le gouvernement en se mettant a danser et a chanter...

voir l'image en taille réelle

Devant ce refus (que certains disent "forces" puisque certaines familles qui auraient decider de quitter les lieux se seraient fait menacer de mort par les gardes des "red shirts" s'ils tentaient de bouger ou de s'enfuir...) de cooperation evidente, un couvre feu pourrait etre instaure des ce soir (annule precedement) afin de preparer l'ensemble des forces en presence a une operation plus ferme des demain d'autant que si la situation est plus calme aujourdh'ui, il n'en n'est pas moins vrai que sur Rama IV (par exemple) on pouvait encore voir des affrontements et de la fumee noire s'echapper... !

Nattawut.S est actuellement (17h50) en train de s'exprimer et de s'adresser a ses partisans.... alors que l'on apprends que dans le quartier de Ngam Duplee des fumees noires s'echappent non loin d'un camion de transport d'hydrocarbures (il y aurait 6.000 L a bord) mis en travers de la route... semant la "terreur" dans le quartier !

Les red-shirts auraient deja tires plusieurs grenades M79 dans des stations services (qui ont deja fermes pour la plupart) aux alentours afin de tenter une action de grande ampleur !

voir l'image en taille réelle

19h00: Des centaines de manifestants ont ete vus se reunir autour de Klong Toei et un appartement serait en feu non loin du Century Hotel pendant que des explosions sont entendus sur Rama IV road...

19h45: Des soldats auraient changer de position et seraient maintenant regroupes non loin du MBK - Les troupes en place a BonKai ont demander aux red-shirts par des appels aux hauts-parleur de cessez-le-feu pour la securite des habitants du quartier alors que l'on annonce que le tres recent Cheewai Thai condo (Din Deang) serait en feu dans les etages superieurs mais que les autorites auraient reussis a maitriser rapidement l'incendie grace au declenchement des alarmes.

Le CRES a fait savoir que la police avait recu des ordres de missions strictes afin de prendre les mesures nescessaires contre tous les manifestants qui auraient l'intention de comettre des actes reprehensible; Les marchands de pneus ont quant a eux recus pour instruction de ne pas vendre de pneumatiques aux red-shirts sous peine de sanctions.

20h30: Alors que Bangkok est en parti plonge dans le noir, Korbsak Sapavasu secretaire general du bureau du PM vient de reveler qu'apres un entretien telephonique avec Nuthawut Saikua, ce dernier demandait un "cessez le-feu" et quil demande a l'ensembles des protestataires qui se sont eparpilles un peu partout en ville afin de semer la violence de se reunir a nouveau tous a Ratchprasong.

21h00: Aujourd'hui, un total de 10 blesses (dont 5 sont toujours hospitalises) a ete officiellement annonce apres le clash entre les forces de l'ordre et les manifestants aux alentours de 15h00 sur les secteurs de Din Daeng et Rama IV, et ce malgre les avertissements lances par le CRES qui a annonce des peines de prison allant jusqu'a 2 ans !

 

****

 

Information pratique: Demain mardi 18 Mai le BTS (Skytrain) et le MRT (metro) seront a nouveau fermer pour la journee et seuls les bus continueront de transporter les passagers au travers de la capitale -

voir l'image en taille réelle

Pour tous renseignements supplementaires ou pour se deplacer, joindre le :02 624 5200. 

Pour ceux qui pourraient se rendre compte d'une situation anormale, il est possible de telephoner au : 02-338-3677, 02-338-3333.

 

 

MARDI 18 mai 2010

Apres une nuit plutot calme malgre quelques explosions, ce matin, l'edito du quotidien THE NATION titre: "Thailand under intense pressure to end this chaos" et c'est vrai que le royaume n'a jamais ete autant montre du doigt que depuis ces dernieres semaines depuis le tsunami de 2004... le journal annonce que le pays est desormais la cible de la communaute internationale qui voit le pays comme faible a cause de son incapacite a faire appliquer les lois en vigueur - Les televisions et les medias annoncent 24 h/ 24h les nouvelles violences dans les rues, violences retransmises immediateement sur les chaines du monde entier !

voir l'image en taille réelle

Photo: Getty

Le PM a ete tres clair: son gouvernement ne compte(tait ?) pas faire partir les gens par la force, mais le temps passe et les rouges ont pris des positions strategiques obligeant Abhisit a reagir avant que la situation ne deveinne totalement incontrolable d'autant que les leaders ont promis que des tactiques de guerilleros seraient prochainement mises en place afin de stopper toute activite au travers du pays avec pour objectif clair la destruction pur et simple du gouvernement en place !

voir l'image en taille réelle

La Thaïlande n'est pas un etat sans ressources et le recent programme presente a l'ONU par le ministere des affaires sociales prouve qu'il existe d'importants progres pour la securite dans le Royaume, un rapport qui n'aurait pas pu voir le jour si la Thailande etait aussi faible que certains veulent laisser entendre.

Un nouvel incendie important a ete vu ce matin vers 7h30 dans un immeuble abritant egalement un etablissement bancaire (quartier de Din Daeng) alors qu'un des protestataires dit avoir vu un adolescent lance une bombe artisanale contre l'immeuble; Peu de temps apres, la police aurait arreter le "suspect" age de ... 12 ans qui a declare qu'il s'etait "par erreur" joint au rassemblement et qu'il etait reste parce qu'il y avait a manger (!), du coup, il a voulu se sentir plus fort et faire comme les adultes en lancant cette bombe;

voir l'image en taille réelle

L'incendie a finalement ete maitrisee dans la matinee - Plusieurs routes restent fermees a la circulation dont Ratchathewee road, Prathunam -Mitr Samphan et Phayathai;

Les medias rapportent quant a eux que les vans et certains bus ecvitent desormais les grand axes comme l'expressway en raison de l'utilisation par les services de lutte contre l'incendie des lignes de securite pour acceder plus rapidement aux differents foyers, en particulier dans le quartier de Din Daeng.

- A quand un arret des hostilites ?  Personne ne sait mais le leader Nattawut a declarer il y a quelques instants qu'il comptait continuer a engager les discussions avec le gouvernement; Il a egalement annonce qu'il acceptait l'offre faite par le senat qui lui propose d'agir en "mediateur" et de lancer des discours de paix entre les protestataires et le gouvernement, il a egalement annonce que les red-shirts sont prets a rencontrer le gouvernement et le PM dans n'importe quel lieu mais demande par ailleurs  a ce dernier de retirer les troupes et des militaires....

voir l'image en taille réelle

- arrivee du PM a la reunion de cabinet -

D'un autre cote un des leader des rouges reconnait que Veera Musikapong serait deja en negociation avec le gouvernement dans un pourparler "secret" afin de trouver une solution rapide au probleme.

 

- Thaksin en France  ? Rien d'officiellement confirme pour le moment mais le fugitif aurait ete apercu a Paris pendant qu'il faisait des courses dans un magasin (Louis Vuitton) sur les Champs Elysees samedi dernier. C'est un resident Thailandais qui aurait lancer l'information, expliquant que son ami Malaisien aurait pris quelques photos de Thaksin apparement tres decontracte et en compagnie d'une de ses filles avant d'etre ecarte par les gardes du corps... 

voir l'image en taille réelle

image: bangkok recorder

En tous les cas, alors que certains se battent por lui dans "son" pays, monsieur semble ne pas avoir perdu le sourire, y compris au lendemain de la mort de l'un de ses plus fideles lieutenant... le blog qui en parle .

 

- Une economie bloquee mais... Encore une decision lourde de consequences puisque le gouvernement aurait annoncer que de nouvelles "national Holydays" (uniquement pour Bangkok cependant) seraient a nouveau mises en place le 19 et le 20 soit demain et apres demain...  et meme jusqu'a vendredi (evidement les premieres constatations et "projections" n'ont pas tardes et les commentaires comme quoi la situation ne serait pas reglee dans la journee comme auparavant imaginer vont bon train... alors, nous dirigeons nous vers un nouveau blocus ?  ).

Une decision qui intervient alors que la monnaie Thailandaise est en pleine speculation et que le cours du bath pourrait tomber a 32,50 baths pour 1 $ si la situation politique continue de s'intensifie selon des experts boursiers de la Banque d'Ayutthaya.

 

- La voix de la sagesse ? Viendrait t'elle de l'ancien dirigeant du "Chat Thai Party",  Banharn Silapa-Archa exhorte les protestataires de se disperser, il a dit qu'il tenterait alors personellement de persuader le gouvernement de retirer ses troupes; Banharn a continue en disant que si le gouvernement refusait (ce qui l'etonnerait...) a ce moment la, les partenaires de la coalition "pourraient" se retirer et ne serait plus derriere le PM pour le soutenir... Le CRES a pour sa part declare que Nuttawut.S qui cherche maintenant a desenclencher le conflit etait le veritable instigateur de cette mini guerre civile.

- Le maire de Bangkok doute de la capacite des rouges... Le Gouverneur de Bangkok, Sukhumbhand Paribatra connu pour ne pas prendre parti et n'avoir aucune "couleur", a exprime son inquietude sur l'agitation politique dans la capitale et suggere a tous les partis impliques de chercher la treve et non la discordance...  Desormais, il doute de la capacite des dirigeants de l'UDD a controler les activites des protestataires (on parle de plus en plus de "volontaires de l'extreme" venant des 4 coins du pays pour semer le trouble, certains pourraient meme arriver de certains pays voisins - Cambodge dans le decor - afin de jouer le role de commandos...) en dehors du site de Ratchaprasong.

voir l'image en taille réelle

Pour lui, cela ne fait aucun doute, il faut que chacun coopere pour debloquer la situation et trouver une issu garantissant la securite publique, il faut que chacun puisse reprendre son travail normalement sans quoi les problmes ne feront qu'augmenter dans les semaines a venir !

 

- Apres-midi "chaude" et streep tease... C'est desormais le secteur de Lad Parao qui semble etre bloque en raison d'une actvite "rouge" de plus en plus presente, et d'un barrage de pneux en feu qui a obliger le BIG C local a ferme ses portes... 30 protestataires devraient se deshabiller sous lepeage donnant acces a l'expressway au dessous de "Din daeng" afin de montrer a l'ensemble de la populaion qu'ils ne sont pas armes... et pourtant Din Daeng est toujours le theatre de violences avec de nombreux pneus brules et l'entree a l'interieur du Century Park Hotel d'un groupe de red-shirts qui disent chercher des soldats qui se cacheraient ici;

voir l'image en taille réelle

Les officiers de securite ont toutefois reussis a evacuer les clients de l'hotel et de nombreux coups de feu sont entendus. 

A Bonkai, de nouvelles violences sont a deplorer avec des manifestants qui continuent d'envoyer des cocktails molotovs (des vitres d'une banque ont voles en eclats) ou d'autres projectiles a l'aide d'armes faites "maison" sur les militaires.

Anti-government protesters hiding under the fear of sniper fire, fire homemade weapons at soldiers, Tuesday, May 18, 2010 in Bangkok, Thailand. Hopes rose Tuesday for an end to deadly mayhem in Thailand's capital as leaders of a protest movement occupying central Bangkok said they would unconditionally accept an offer by the Thai Senate to mediate talks.

Photo: AP

Suthep Thaugsuban accompagnes du directeur du CRES ont continues de soutenir que les soldats n'utilisaient pas de veritables armes a feu, que la demande des red-shirts de mettre en place un cessez le feu n'avait pas de raison d'etre puisque les autorites n'ont jamais attaque les protestataires... Il a insiste que le blocus actuel autour du site de Ratchaprasong n'etait fait que pour faire pression sur les protestataires pour partir.

voir l'image en taille réelle

Photo: Agnes.D  (quartier de Dind Daeng)

Pour ce qui est des malheureuses victimes (journalistes et innocents) les actes sont commis par des "terroristes" qui tentaient utiliser la situation a leur profit afin de rechercher une aide internationale.

Issara Somchai, ministre des affaires sociales a pour sa part declarer que plus de 2.000 boîtes de nourriture seront distribues aux personnes prisent au piege dans le secteur de Bonkai - Il conseille aussi aux protestataires qui voudraient quitter les aires de rassemblement de prendre contact avec le centre de Prachabodi.

Apparement tous les partenaires de la coalition soutiennent le travail du PM pour resoudre la crise et ont dit ne pas avoir l'intention de demander sa demission apres la fin du conflit; Le depuute et Ministre de l'Interieur  Bunjong Wongtrairat, dirigeant du Bhum Jai Thai Party a egalement insiste sur le fait qu'aucun parti de la coalition ne voulait se retirer du gouvernement actuel.

En suivant ce lien un des avocats de Thaksin s'exprime.... , vous aurez la version de Robert Amsterdam, apparement nouvel avocat de Thaksin... Il s'exprimait hier sur la chaine Al Jezeera.

 

- Un bilan deja bien lourd: Alors que la journee n'est pas terminee, des chiffres tombent: ainsi 12 civils et 6 membres des services  Internationaux (probablement Americains ? ) sont morts aujourd'hui, quant aux blesses, on les compte par douzaines !

Nutthawut Saigua a dit que le CRES (qui vient d'expliquer l'origine de la photo qui montre un soldat atteint d'une balle en pleine tete, a savoir que les protestataires disent que le soldat a ete abattu suite a son refus de se joindre aux operations envers les manifestants alors que le CRES annonce lui que le soldat qui etait un heros a ete abattu alors qu'il avait auparavant servi son pays dans les 3 provinces du sud) n'avait pas a traiter les protestataires de "terroristes" au vu de ses propres actions, ajoutant que les red-shirts n'etaient toujours pas d'accord pour stopper leur mouvement mais qu'il esperait que le senat puisse agir en tant que mediateur...

voir l'image en taille réelle

photo: Reuters

Le CRES a par ailleurs rajoute 37 noms a sa liste noire de financiers presumes soutenir financierement les protestations anti-gouvernement; Parmis eux figurent le président de Pheu Thai Party, le General Chaovalit Yongchaiyudh et le dirigeant de l'UDD Jatuporn Promphan... 

Des soldats qui se sont reunis au "Nationnal Stadium" (non loin du BTS de Siam) ont tenter de forcer une barricade des red-shirts blessant un garde a une jambe, obligeant les rouges a renforcer leur position a l'aide d'autres pneus...

 

20h00: Jattuporn vient de declarer: "cessez le feu avant, apres nous parlerons !"

- Une journaliste attaquee par les red-shirts: Dans le meme temps on apprends qu'une journaliste travailant poru la chaine France 24 a ete attaquee alors qu'elle interviewait une femme venu se refugier avec ses 2 enfants dans le Temple de Pathumwanaram ce midi.... elle a du s'enfuir avant que les protestataires ne la frappe violement, sauvee par des gardes de securite !

Une des raisons donne par les red-shirts est que la journaliste etait venu faire l'interview de cette femme afin de discrediter encore un peu plus leur mouvement - La journaliste s'est alors retrouvee bloque et interdite de repasser pour rentrer, les gardes rouges l'empechant de rentrer a son domicile; Une verison tres differente des responsables de la securite des manifestants qui dit que ce n'est que mensonge et que chacun est libre de faire ce qu'il veut... la journaliste, frappee a la tete a ete amenee a l'hopital avant de parler avec le chef des gardes de securite a qui elle a expliquer qu'elle essayait simplement de un reportage sur certains protestataires vivant dans le temple - malheureusement, certains ont commences a l'injurier puis a crier et le ton est monte avec son equipe entrainant la colere de certains (une situation qu'elle avait deja connu par 2 fois quelques semaines auparavant sur le point de rassemblement de Pan Fah Bridge !)  - on se rappelle que la semaine derniere, un autre journlaiste de la chaine avait ete blesse apr balle a une jambe...

****

- Information pratique: Le BTS sera a nouveau ferme demain mercredi 19 mai  pour cause de securite en rapport avec les trop nombreux points de rassemblements des red-shirts... 

 

MERCREDI 19 MAI 2010

 

- Ultimatum annonce ! Korbsak Sapavasu a donne une interview sur la cahine 3 expliquant que les manifestants avaient desormais plus qu'un choix: arreter leur protestation des ce matin  en se dispersant car c'etait le seul moyen de resourdre la crise actuelle.

Le secretaire general a dit qu'il n'y avait plus de moyen de negociations et que le gouvernement est oblige de proteger le public des terroristes qui sont parmi les protestataires- Les negociations ne pourront avoir lieu qu'apres que les dirigeants se rendent aux autorites, ces meme dirigeants qui discutent actuellement de la meilleure solution pour controler la situation.

Les leaders de l'UDD se sont etonnesd e voir plus de 20 camions de transports de troupes et de blindes arrive sur Silom road - des camions de defenses incendies etaient aussi la et les autorites ont annonces ces nouvelles par l'intermediaire de hauts parleurs expliquant que les pertes humaines seront eviter au maximum.....

 

- Premier assaut de l'armee: Les blindes sont entres en action (sur Silom et Sala Daeng) depuis 5h00 ce matin pour detruire l'une des principales barricades de pneus, de fils barbeles et de bambous, qui bloquent l'acces a ce que l'on appelle desormais la "zone rouge" - on denombre deja 7 morts ... les premiers echanges de coup de feu ont rapidement ete entendu, en particulier autour de "Bonkai"

An anti-government protesters' barricade is crushed by an armored personnel carrier at Lumpini Park in downtown Bangkok, Thailand, Wednesday, May 19, 2010. Two Thai armored vehicles have toppled the tire-and-bamboo barricade of an encampment where anti-protesters are holed up in downtown Bangkok.

Des hommes masques ont plus tard tentes de mettre le feu a la station de metro (MRT) de Klong Toei - les responsables de la securite du MRT ont aussitot demande une protection rapprochee de la part du CRES car des hommes continuent de se ballader avec de petits bidons d'essence.... Les dirigeants viennent d'appeller a la fin du rassemblement afin d'eviter un massacre; Cependant, ilsont retiere que le combat n'est pas termine et ne s'arretera pas, qu'ils continueront en employant le voie democratique !

Jatuporn Promphan a montre la voix en se rendant le premier au bureau de la police National et d'autres dirigeants devraient lui emboiter le pas rapidement (entre autre Weng Tojirakarn et Pramuan Chuglor et Jeng Dokjik).

A 13h00 les 4 principales banques du pays ont annonces qu'elles ferment leur porte jusqu'a nouvel ordre en raison de la situation actuelle dans le pays.

13h45: Nattawut vient de declarer a son tour (en pleurant...) sur la scene et devant ses partisans qu'il avait decider de se rendre aux autorites malgre le refus des manifestants qui lui demande de ne pas faire ca.... le leader charismatique a dit  qu'il ne voulait plus voir de blesses et de morts dans son parti mais que si la bataille etait perdu aujourdh'ui, la guerre n'est pas terminee.

'Jatuporn

Photo: Reuters

Les protestataires des red-shirts sont invites a se rendre au National Stadium d'ou ils seront transporter vers leurs domiciles respectifs.

A Asoke, une epaisse fumee noire est parfaitement visible suite a une nouvelle explosion - Dans le meme temps, le theatre qui se trouve a Siam Square a egalement ete la proie des flammes.

Thick black smoke plummets through the air behind the main Chulalongkorn hospital from anti-protesters' encampment on Wednesday May 19, 2010 in Bangkok, Thailand. Thai troops have opened fire at a fortified encampment of anti-government protesters in central Bangkok. The firing came after a large number of troops and armored carriers gathered at the edges of the encampment at daybreak amid reports of a final assault on the camp the protesters have occupied for weeks.

14h00: En ce debut d'apres midi les fumees noires continuent de s'echapper de la capitale de toute part - Par ailleurs un journaliste etranger vient d'etre gravement blesse et transporte au Krungtep hospital (par ailleurs on denombre 265 blesses pour la seule journee d'aujourdhui).

Au sud de Sala Daeng, non loin du temple Hindou, une nouvelle bombe vient d'exploser faisant de nombreux blesses parmi les soldats... des groupes de red-shirts continuent de casser tout et n'importe quoi, mettant le ville "a sac" et promettant de venir en force par le quartier de Klong Toei malgre l'annonce de leur leader d'arreter les hostilites - Des hommes en noir circulent a moto en cassant les vitres des maisons, des voitures, etc....

Les protestataires en "total" desaccord avec la decision de leur leader ont rejoint Victory Monument et ont mis le feu devant CENTRAL WORLD (Chidlom) avec des pneus et en faisant sauter des bombones de gaz devant les bureaux de la police nationale.

BANGKOK, THAILAND - MAY 18:  Anti-government red shirt protesters look over a barricade towards a military position as their fellow protesters attempt to return an oil truck to a nearby petrol station on May 18, 2010 in Bangkok, Thailand. Protesters have clashed with military forces for five consecutive day in Bangkok after the government launched an operation to disperse anti-government protesters who have closed parts of the city for more than two months. Despite calls from the United Nations for both sides to begin talks, anti-government protesters in Bangkok have defied orders to leave their fortified camp, with 37 people having died and more than 260 injured since the military began its crackdown.

A Ding Daeng, pas content de la decision de leurs dirigeants d'annuler le rassemblement ont annonces qu'ils allaient poursuivre le mouvement de leur propre chef en menacant de chasser l'ensemble des medias...

Un peu plus tard on apprenait l'arrestation "discrete" de l'un des derniers leaders importants des red-shirts, a savoir Arisman... a PLoenchit, il est actuellement interroge au camp miltiare de Narasuan. avant d'etre amener a Petchaburi. 

Smoke billows from fires set by anti-government protestors Wednesday, May 19, 2010, in Bangkok, Thailand. Seven leaders of Thailand's Red Shirt protesters have surrendered to authorities after a deadly army assault on their fortified encampment.

Photo: AP

15h00: le BMTA a annonce la suspension des trajets des bus dans la capitale.

Les dirigeants des red-shirts qui se sont rendu aupres de la police ont ete transportes dans un endroit secret dans lequel ils resteront pour au moins 7 jours - Certains devraient cependant se retrouver du cote de Hua Hin.

En raison de menaces imminentes au siege social de Tat Network le personnel (en dehors de quelques hommes qui ont voulu rester sur place...) a du etre evacue rapidement - Les employes de "Channel 3" demande de l'aide rapidement devant la pression qui arrive autour de leur batiment...apres qu'un des etages soit en flamme ils attendent du secours dans les etages superieurs de l'immeuble en criant leur frayeur... les batiments du quotidien national le Bangkok Post sont desormais menaces d'etre incendies par les red shirts !

Le CRES a quant a lui annonce sur les chaines de TV le couvre-feu (uniquement dans la capitale) entre 20h00 et jusqu'a demain matin 6h00 - Ainsi tout le monde devra rester a son domicile jusqu'a demain matin; De nombreux check points sont deja en place tout autour de Bangkok et d'autres seront prochainement mis en place.

Des troupes partis de Ploenchit/Wireless avancent en direction de  Sukhumvit en direction de Ratchaprasong...

Au Soi Ngam Duplee, la banque Kasikorn vient d'etre incendiee... 12 autres foyers d'ampleur sont annonces au travers de la capitale - Plus tard, c'est la Bangkok Bank qui etait incendie a Victory Monument .....

1. Siam square/Siam Paragon ou les pompiers n'arrivent toujours pas a penetrer dans les lieux a cause de protestataires qui sont armes et leur tirent dessus !

2. Centara Grand: le feu a ete maitrise

3. Les bureaux de la Bourse Thaïlandaise : les pompiers  ne peuvent pas atteindre les lieux ...

4. Mahachon Plaza

5. Krung Thaï et Bangkok Bank sur Asoke

 6. Bureau des narcotiques

7. bangkok Bank de sala daeng

8.Maleenont Building

9.Bangkok Bank sur Rama IV

10. EGAT (a Klongtoey) ou le feu est desormais maitrise

11. Central World: 

12. Bangkok bank a Victory monument

 

16h30 :C'est par helicoptere que sont en train d'etre evacuer les employes (deja 15 d'entres eux) de Chanel 3 sur le toit du Maleenont Building en raison de l'impossibilite de les evacuer par le bas du batiment depuis que le 6° etage est en flamme !

Un programme special sur l'ensemble des chaines de television va bientot etre diffuse par le gouvernement.

Par ailleurs, la chaine de television chanel 7 vient d'annoncer que l'ensemble du personnel de Chanel 3 etait desormais en securite - Les communications avec les telephons portables commencent a etre perturber (plus tot dans l'apres-midi, il y a meme eu des coupures totales...).

.BANGKOK, THAILAND - MAY 19:   (EDITORS NOTE: GRAPHIC CONTENT)  Thai security forces attempt to help a Thai soldier hit by a grenade on May 19, 2010 in Bangkok, Thailand. At least 5 people are reported to have died as government forces attempted to overrun barricades raised in and around the city centre by anti-government protestors. Red-shirt leaders have now surrendered, ending their blockade following a sixth day of violence, leaving the army in control and a night time curfew to be imposed.

photo: Getty

A Thai Red Cross worker looks at a the body of a dead anti-government protestor during a military crackdown Wednesday, May 19, 2010, in Bangkok, Thailand. Seven leaders of Thailand's Red Shirt protesters have surrendered to authorities after a deadly army assault on their fortified encampment.

Photo:AP

Fallait-il en arriver la ???

- CENTRAL WORLD qui a ete la proie des flammes tout au long de la journee et que les pompiers n'ont peu atteindre semble etre completement detruit... a 19h00, le 6° etage etait deja atteint - Lien you-tube: Central World en feu - Ce soir, de nombreux foyers d'incendies sont encore d'actualites autour de Siam Paragon ou de petits commerces ont ete detruits; Les pompiers tentent de faire le maximum pour en venir a bout .

'A

Photo: Reuters - meme les moines sont arretes par l'armee...

 

nouveau clip : clip N°2 _ Central World_Zen

 

- Le pays en feu ! A Udon Thani, les manifestants red shirts ont mis le feu a la mairie de la ville - situation aidentique a Kon Kaen  - Le CRES a quant a lui annonce que l'etat d'urgence avait ete declare dans les provinces de Mukdahan et Kalasin ainsi qu'a Chiang-Mai.

La Cour Criminelle vient d'approuver 10 nouveaux mandats d'arrets (y compris un pour Thaksin) avec des charges de terrorisme reconnus les autres noms sont: Adisorn Piengket, Wi.phuthalaeng Phattanaphumthai, Phayup Punket, Jeng Dokjik, Wichian Khaokham, Aree Krainara, Suksek Poltua, Surachai Thewarat et Rachata Wongyod.

A l'instant Pattaya est egalement sous couvre feu depuis quelques minutes.... 

A Bangkok, plus de 800 red-shirts se sont refugies a l'interieur du Pathumwanaram Temple d'ou ils bougeront normalement des demain matin... de nombreux blesses seraient a decompter et attendraient des soins urgents.... en debut de nuit, on annoncait 9 morts a l'interieur du temple qui n'aurait pas survecu a leur blessures.

- Un lourd bilan: Le bilan de la journee s'impose desormais avec a cette heure-ci (20h35) 5 morts (42 depuis vendredi) et pres de 400 blesses... Cote "materiel", ce sont plus d'une dizaine d'agences de la Bangkok Bank qui seraient detruites - Pendant ce temps Central World continue d'etre le proie des flammes alors que l'incendie ne peut etre controler !

Smoke rises at a shopping mall that was ransacked and set on fire during clashes in central Bangkok May 19, 2010. Anti-government protest leaders in Thailand surrendered to police on Wednesday after troops stormed their encampment, sparking clashes that killed at least four people, but violence rocked other areas of the city.

Les zones de couvre-feu se sont etendus a Nonthaburi, Samut prakarn, Pathum thani, Nakhon Pathom, Ayuttaya Nakhon Sawan et Chon Buri.

L'agence de la Bangkok Bank de Hua Lampong a son tour en fumee ce qui porte le nombre de gros incendies a plus de 27 - Chanel 3 qui a eu quelques "emotions" aujourdh'ui vient d'annoncer que demain, la chaine suspendra son programme... en partie a cause des degats subis sur les batiments.

A statue of Buddha and a torn Thai national flag remain in front of Bangkok's Central World shopping mall, which was gutted by fire after army soldiers penetrated an encampment of anti-government "red shirt" protesters May 19, 2010. Rioting and fires swept Bangkok on Wednesday after troops stormed a protest encampment, forcing protest leaders to surrender but sparking clashes that killed at least six and triggering unrest in northern Thailand. A night curfew has been declared in Bangkok and 21 provinces.

Central World serait completement detruit entre le 1° et le 8° etage alors que les premiers pompiers (50 camions au moins) seraient arrives sur place a plus de 23h00...  d'apres de nombreux temoins, des pans entiers du batiment se sont effondres !

- Un PM qui appelle au calme : Le PM Abhisit Vejjajiva qui a donner une allocution televisee a sur l'ensemble des chaines publques a demander la cooperation de tous afin de permettre aux officiers (militaires, policiers, pompiers, services de secours) qui s'occupent de la securite de faire leur travail dans les "meilleurs" conditions possibles, leur exprimant par la meme occasion son soutien et en particulier a ceux qui travailleront toute la nuit. Dans son allocution, le PM a averti l'ensemble des pyromanes qu'ls seront severement punis sous le couvert de la loi, certains pourraient etre inculpes de terrorisme - Il a exhorte le public d'aider le gouvernement dans sa tentative de restauration de la paix dans la capitale.

Au total, on compte (officiellement !) 400 protestataires qui seraient partis de la capitale grace aux transports publics mis a leur disposition par le CRES depuis le National Stadium.

Bonne nuit a tout le monde.....



16/05/2010
27 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 242 autres membres