Siamlife

Siamlife

JAPON, un autre monde... (TOKYO - KYOTO - KANAZAWA - WAJIMA (Noto) - MATSUMOTO




Le Japon, un pays lointain, souvent vu par les européens comme inaccessible, et pourtant.. mon premier séjour (il faut dire hivernal et bien loin des villes... a vocation plus sportive aussi !) m'avait séduit autant par la gentillesse des Japonais que par ces montagnes aussi belles que fragiles; Ce nouveau séjour plus "urbain"  et accès sur la rencontre de vieux amis Japonais, m'aura une fois encore permis de voir que c'est dans le calme et dans la résignation que les Japonais passent au travers des nombreuses embuches tendues par les caprices de leur météo pas toujours très clémentes ou de des accidents comme celui de Fukushima.



TOKYO


Comment parler de la capitale en y restant aussi peu de temps ? premier abord et en dehors de certains quartiers bien connus, j'ai trouve cette ville particulièrement agréable, calme, reposante (oui,oui !), propre et séduisante mais il vous faudra du temps pour la découvrir et puis n'oubliez pas d'acheter votre JR Pass avant de partir de France, il sera bien utile dans la majorité des cas ! (si toutefois cous comptez rester uniquement dans la capitale, il existe egalement des "pass" à la journée appelés Tokyo Subway Ticket, 1 jour (800 Y), 2 jours (1.200 Y) ou 3 jours (1.500 yens) vous permettant de circuler de manière illimitée sur le réseau du "Tokyo Metro" ainsi que sur la "Toei Subway line") qui sera rapidement amorti - vous pouvez vous le procurer à Narita Airport au terminal 1 ou 2 au 1° étage (1F) et à l'aéroport de Haneda au 2° étage (2F).


En arrivant à l'aéroport, il faut se diriger vers le comptoir (tres bien indiqué) qui vends les billets de train (800 /1.500 Y) pour les deux lignes existantes, la Kasei Line (1.300 Y - 70 min jusqu'à Ueno-station) et la JR line qui offre plusieurs possibilités et tarifs, la plus inintéressante à mon avis étant celle du NEX à 1.500 Y qui vous dépose à la gare centrale de Tokyo.

Avec les bus de AIRPORT LIMOUSINE...

Limousine Bus

Le trajet en bus de Narita à Ikebukuro: 3.100 Y (90 minutes)
Le trajet en bus de Narita à Suttengu-Mae (Tokyo City air terminal : 3.000 Y (60 minutes)
Le trajet en bus de Narita à Shinjuku : 3.000 Y (90 minutes)




Pour dormir , je vous conseille le Khaosan Tokyo Guesthouse (rien a voir avec le KSR de Bangkok !) qui a des prix abordables propose de petites chambres propre, (double ou simple et dortoirs) et bien pratiques (au calme et loin du centre ville dans le quartier d'Asakusa de l'autre côté du blue bridge ou plus localement "Komagota Bashi" situé à 1 min de la station "Asakusa") tout en étant a 10 min du métro - staff sympa et parlant anglais, petite terrasse pour discuter, lave-linge à disposition (200 Y), internet - petit coin salon sympa - Pour y aller, prendre le train pour l'arrêt "ASAKUSA" (possible changement à Ueno) - suivre ensuite les consignes sur la page internet de la guest-house.

Pour la wi-fi: la plupart des établissements en sont équipés, toutefois, il peut être interessant de consulter ce site qui permet aux voyageurs d'obtenir 14 jours gratuits (336 heures).


le soleil se leve sur Tokyo...



Le plus difficile reste a comprendre le fonctionnement du métro et de ses multiples lignes !



du cote de Shibuya, c'est deja l'euphorie , tout comme dans le quartier de Sinjuku, certainement l'un des quartiers qui bougent le plus !



 et côté des temples, vous ne serez pas seul non plus !


le mieux est donc d'aller prendre un petit déjeuner local sur la marche



Les batiments aux lignes futuristes de la banlieu de Shibuya




les fameux Shinkansen dont vous avez sans doute entendu parler, rien à voir avec nos TGV !


 

KYOTO

Il se murmure que ce serait la ville la plus agreable du Japon, je ne sais pas, mais si vous passez par la, une adresse incontournable est la Sim's Cozy Guesthouse tenu par Maki et Sim (lorsqu'il n'est pas sur son vélo !) qui vous propose aussi bien des chambres individuelles que des dortoirs agréable et très propres.


la simplicité d'une chambre Japànaise chez mon vieil ami Sim, simplicité avant tout


ici, c'est le quartier de la pizza "made in Japan" et c'est tres bon, surtout dans cette petite gargotte qui date de plus de 25 ans... (ne pas se fier a la photo, la dame est particulièrement gentille et souriante !) et n'allez pas penser que c'est gras, pas du tout  !


 une belle visite du coté de ce sanctuaire qu'il est possible de découvrir a pieds en rejoignant le sommet en 1h30 environ


Pour ceux qui veulent se détendre et qui en ont les moyens, un fabuleux Onsen/Ryokan le naturel se trouve à la sortie de la ville, au pieds des montagnes, vous pourrez y dormir également et y trouver le calme et la paix absolu, seul petit inconvénient, un peu loin du centre, mais bon...



KANAZAWA
Surtout connu pour son très beau jardin (Kenrokuen garden - ouvert de 7h00 a 18h00 - 300 yens) ainsi que le parc du château; Il ne faudra pas oublier que la ville est annonce comme une des villes (voir la ville la plus ...) recevant le plus de precipitations...

Il existe des tas de logements à Kanazawa mais le Nakada Hotel (2-18-26 Hon machi) est vraiment pratique (5 min de la gare) et à un rapport qualité prix excellent - attention, prenez vous y à l'avance car c'est souvent plein !
Enfn dernière possibilité si vous cherchez plus de confort, l'APA hotel .

 
 
 
si vous avez la chance qu'il reste de la place, essayez aussi la Pongyie Guest house a l'acceuil chaleureux et a l'emplacement également ideal (proche des gares bus/trains)
 
 
 l'incontournable visite du côté de l'omi cho market
vous en verrez rarement d'aussi gros chez nous  !


Le marche aux poissons de Omi-Cho est évidement a voir même si celui de Busan (Corée) m'avait bien plus impressionne, peut être parce que tout n'etait pas encore en place... le recent quartier de "Prego" est lui en pleine effervescence 
Plus d'infos sur la ville en visitant ce site en Français remarquablement bien fait !






PÉNINSULE de NOTO

Une petite péninsule perdu au fin fond de l'Ouest du pays, très rurale et trés "sauvage", il faut alors aimer le calme et la nature pour y séjourner car sans çà vous serez certainement déçus d'autant qu'en vous éloignant des coins touristiques, il sera de plus en plus difficile de trouver des personnes parlant Anglais  !

Pour venir ici vous prendrez un bus au départ de KANAZAWA, il longe toute la côte et vous dépose a WAJIMA ou vous pourrez dormir dans un des nombreux B&B (si vous avez réservez à l'avance... ce sera le cas de l'Ebisuya Ryokan au centre ville ou du Minsyuku Torasan plus proche du "morning market", aux deux vous mangerez fabuleusement bien) pour 8.000/9.000 Yens , prix qui comprends le petit déjeuner;
Une pension est également assez sympa et pas trop chère, c'est la Pension Bessel, on y parle un tout petit peu anglais et il y a la wifi.
Enfin, un autre bon plan, un hotel au premier abord pas très agréable et pourtant, dès que vous entrez, le personnel est trés sympa, c'est super clean, il se trouve à 3 minutes de la gare routière: il sagit du Mercato Hotel s'avère aussi pratique qu'agréable donc, très propre, avec de grandes chambres parfaitement équipées, un sauna et un onsen, le tout pour 7.000 Yens la double !
Ne pas oublier de découvrir le marché du matin ("morning market") entre 8h00 et 12h00, le bout de la ville en passant devant les maisons de pêcheurs, le petit port de pêche et les environs - vous pourrez louer un vélo pour 200 yens /h ou 400 yens pour un vélo électrique juste à coté de la gare routière, à l'office du tourisme.

Le Temple de Natadera qui se trouve a Komatsu est un incontournable de la region - et si vous passez par là, ne pas hésiter à rendre visite à un compatriote au café  "metissage" (ha72-1 Awazumachi - Komatsu)


Si vous avez encore du temps, ne pas hésitez à vous rendre sur la petite presqu'île de Notojima qui se trouve à 80 km de Kanazawa et qui se trouve être un des endroits le mieux préservé du pays, trés sauvage et avec seulement 3.000 habitants !
En été nombres de Japonais viennent profiter des plages (au nombre de 3) dont certaines sont rattachées à des Onsen !
Sur la presqu'ile vous pouvez aussi loger ici , un établissement simple mais agréable mais comme toujours , un peu éloigné du centre, un vélo (ou le cas échéant une voiture - voir bas de page pour les modalités) est donc particulièrement recommandé !


L'idéal étant d'avoir un velo pour profiter pleinement de ce qui se passe tout autour, même s'il n'est pas facile de trouver la monture idéale  !


entre autre des paysages magnifiques


des temples peu connus !


des rizieres en etages qui descendent jusqu'a la mer et au nord de la petite ville de
Wajima,
à 30 min de marche du centre se trouve une côte sauvage battu par les vents d'hiver en provenance de Siberie  !



si vous aimez l'ambiance des ports de pêche... vous serez servi  !


... ou encore des maisons aux façades marquées par l'histoire


Pour manger, rendez-vous soit au "Shinpuku" ou au trés reconnu "Miki" (si vous voulez des sushis frais) - Depuis WAJIMA, vous prendrez la route de la côte (bus assez régulier, toutes les heures en principe - si vous êtes seul, le stop fonctionne assez bien aussi) que vous suivrez jusqu'au cap nord avant de redescendre sur SUZU, petite ville "perdu" abritant un port et un centre d'art - Ideal pour faire une pause "tranquillité" en allant visiter à une petite cinquantaine de kilomètres (attention, pénible à vélo en cas de fort vent !) le phare de Rokkozaki (ci-dessous) qui trône fièrement depuis plus d'un siècle .
Pour dormir, vous avez le choix entre plusieurs établissements comme le Matsudaso ou l'acceuil est encore une fois très doux et ou vous pouvez réserver votre repas du soir et petit déjeuner (les deux copieux et très local même si un peu cher - 3.500 yens - mais vraiment préparés de manière traditionnels et avec des produits frais).


Les chambres de type japonaises sont de taille moyenne et les wc/douches sont partagés et trés propres.
Vous pourrez aussi aller en ville et decouvrir le tres bon et bien caché "Robatayaki Asai" qui se trouve non loin du Town all dans une petite ruelle, là aussi, attendez vous a des produits d'exception et à une note salée (environ 3.000 Y par personne).
Plus abordable, venez decouvrir à partir de 17h00 le petit restaurant qui fait l'angle à une centaine de m du vieux temple centenaire et là aussi en face du Town-all mais sur la route principale, c'est super bon, le menu est aussi en anglais et vous mangerez délicieusement pour 1.600/1.800 Yens pour 2 !

Si vous voulez prolonger le plaisir, n'hésitez pas non plus à vous arrêtez à la guest house Kokkai (1-14 sode Nakajimamachi - Nanao) d'ou la vue magnifique vous fera oublier le fait de ne pouvoir disposer de douche  mais ou vous ferez l'expérience Japonaise d'aller vous laver au Onsen public à 5 min à pieds de l'établissement.

Le retour sur KANAZAWA prendra 3h00 par bus et vous coutera 2.710 Yens.

 

 





MATSUMOTO


Matsumoto est une petite ville nichée au pieds des montagnes que l'on appelle les "Alpes Japonaises", au confluent des vallées; On s'y déplace facilement en vélo (grandement conseillé d'autant que si vous restez en ville, vous pouvez louer gratuitement des vélos dans l'un des 32 magasins participant à l'opération - vous pouvez également le laisser dans un autre magasin, même à l'autre bout de la ville !) ou en train / bus / a pieds.
Il est aussi possible d'acheter un "one day ticket bus" pour 500 Y (également un billet "excursion bus" qui vous fera découvrir les principaux points intéressants de la ville (190 Y)
Pour les romantiques, une belle balade à faire est de prendre le train "Daio Horseradish" qui traverse les champs d'orchidées et les rizières.
Le musée des Estampes Japonaises contient la plus importante collection au monde !
Nichée dans la continuité de la vallée de Nagano, célèbre pour les J.O d'hiver qui s'y sont tenus en 1998, Matsumoto est désormais surtout connu pour son château qui a fait la réputation de la petite station balnéaire qui a désormais plus l'air d'une ville mais qui conserve un charme certain d'autant qu'elle même entourée par de nombreuses petites rizières et des montagnes  !

Pour dormir le choix ne manque pas mais le New Station Hotel est un bon plan pour dormir et manger un petit déjeuner traditionnel Japonais (il est copieux mais il faut rajouter 800 Y au prix de la chambre) d'autant que l'hôtel est équipé d'un sauna et d'un "onsen" intérieur.

 

 


Si l'hôtel est complet un autre bon plan si vous êtes deux, est le Toyoko-inn pour 5.000 Yens la simple et 9.800 Yens la double avec le petit déjeuner compris.
Les deux établissements se trouvent à quelques minutes de la gare ferroviaire et se rejoignent facilement à pieds.


 

Le château est un incontournable des lieux

http://matuazu.info/wp-content/uploads/2014/03/IMG_6038-1280x770.jpg
Ne pas hésitez à aller voir la ferme de wasabi du coté de Hotaka ("Daio Wasabi Najo") - à 30 min de train en descendant a la station "Hotaka" sur la Oito Line du JR et ensuite en prenant un bus (5 min)  - Pour les plus courageux, il est également possible d'y aller en vélo (une petite heure) par la RN 147.


Partez également à la découverte du Mizuzu Lake mais attention, la portion de route qui part derrière l'Asama Spa est très trés raide, même pour ces cyclistes confirmés...
au lac, attention de ne pas déranger les pêcheurs, patients, trés patients...



 

S'il est facile de trouver de quoi se restaurer en ville, ne loupez sous aucun prétexte Suhin-ten (traduit par mes soins, alors attention a la prononciation !) qui se trouve en remontant vers le nord dans la même rue que le New station Hotel (sur le trottoir d'en face a environ 200 m de la), une référence pour manger et pour passer un bon moment !
Pour ne pas vous tromper d'adresse, voilà la photo  !


la Goutez entre autre à l'Inari Sushi maison, une petite merveille pour les papilles  !


Pour retourner sur Tokyo depuis Matsumoto, le prix du JR est de 9.860 Y jusqu'à l'aéroport de Narita-airport (bien vérifiez que votre vol de retour part du même aéroport par lequel vous êtes arrivé ... sans quoi n'oubliez pas qu'il faut plus d'une heure et demie pour rejoindre les deux aéroports Narita - Haneda, que ce soit en bus ou en train).


Enfin, pour tous ceux qui seraient plus "montagne", pensez à voir du côté de HAKUBA, une station au coeur des Alpes Japonaises qui devrait plaire au plus grand nombre ...
Bon à savoir: Quelques informations pratiques pour finir ce mini tour d'horizon:
- pensez que les prises de courant Japonaises, en dehors de Tokyo nécessitent un adaptateur spécial (différent des autres adaptateurs !) et donc , cherchez en un avant de partir car il sera très difficile (voir impossible) d'en trouver sur place
.
- Pour changer de l'argent, vous pouvez faire appel aux ATM mais la commission de votre banque peut s'avérer importante, les postes font aussi du change mais pas durant le week-end.
- Enfin, n' pas oublier que les check in se font entre 15h00 et 16h00 et les check out entre 10h00 et 11h00, mais qu'en contre partie on gardera gracieusement vos bagages en attendant ..
.
- Ayez toujours de la monnaie lorsque vous prenez le bus (même si désormais la machine peut vous rendre la monnaie si vous avez un billet de 1.000 Y )
 
Pour louer une voiture, differentes compagnies comme Nippon rent a car , Toyota rentacar ou encore Nissan Rentacar sont sérieuses et vous pourrez de ce fait retrouver une liberte toujorus un peu entravée lorsqu'on voyage en bus ou en train; N'oubliez pas qu'il vous faudra présenter votre passeport, une permis international à demander avant votre départ et une carte de crédit - vous devrez laisser par ailleurs une adresse valide de votre hôtel et votre parcours prévu.
 

En principe, tous les véhicules sont équipés d'un GPS en anglais, mais attention, n'oubliez pas que le volant est à droite et que vos habitudes de conduite en seront donc changés !
Ne vous trompez pas non plus de carburant à la pompe lorsque vous faites le plein .
Enfin, sachez que la vitesse est limitée a 100 km/h (40 km/h en ville) et qu'il faut garder "sa gauche" sur les voies rapides et autoroutes, et surtout, SURTOUT, ne buvez pas au volant, cela pourrez vous couter très cher !


 
 


Au sommet de Karamatsudake (2.696 m), un des spots de la région en trail (1.923 m de D+) par un itinéraire juste fabuleux
 
 
 
 
Mes premiers pas au Japon, c'était en 2006 sur l'île de Hokkaido !



Enfin, si la situation de FUKUSHIMA vous intéresse, car personne n'oubliera jamais cet incroyable et malheureux concours de circonstance qui s'est déroulé en 2011, je vous invite à suivre la situation au travers de quelques informations ici ...




06/02/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 276 autres membres